Tentative d'arrestation des deux deputés du PUR par la BIP et le GIGN : Comment quatre deputés ont fait éviter le "pire"


Les commentaires ont fusé de partout sur la longue absence des députés Massata Samb et Mamadou Niang , avant leur réapparition ce Lundi à l'hémicycle. Recherchés après l'agression de leur consœur députée, Fatou Ndiaye Gniby, ils étaient à priori en repos médical pendant tout ce temps selon leur avocat. Pourquoi se sont-ils montrés alors qu'ils se savaient sous surveillance ?

Des sources de Dakaractu renseignent  qu'ils ont failli être interpellés ce Lundi après la séance de Déclaration de Politique Générale. Les éléments de la BIP et du GIGN étaient prêts à passer à l'acte quand un gage de représentativité a été donné par quatre députés, après des conciliabules avec le ministre de l'Intérieur. Ahmet Aidara, Babacar Abba Mbaye, Birame Souleye Diop et Bara Gaye, appuyés par Cheikh Tidiane Youm du PUR ont fait surseoir à cette décision d'interpellation en donnant les garanties que les deux parlementaires allaient déférer à la convocation ce mardi 13 décembre à 10 H.
Lundi 12 Décembre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :