Tarifs douaniers : La Commission d’harmonisation des valeurs de correction mise en place, Acis sur la touche...


La douane n’a pas traîné les pieds dans sa volonté de faire bouger les activités avec ses partenaires. Moins d’une semaine après sa rencontre avec les représentants des commerçants et de ceux des commissionnaires agréés en douane, la Direction générale des douanes a finalement mis en place la Commission d’harmonisation des valeurs de correction.

 

Dans un courrier qu’il a signé, le Directeur général des Douanes (Dgd), le Colonel Oumar Diallo a désigné le Colonel Mbaye Ndiaye, Directeur des opérations douanières (Dod), président de cette commission et l’a invité à lui ‘’faire parvenir les conclusions de leurs travaux au plus tard le 31 juillet, délai de rigueur’’.

 

Des instructions fermes ont été données au Colonel Ndiaye afin qu’il prenne les dispositions nécessaires pour faire intégrer dans ladite commission, outre ses services compétents, ceux de la Direction de la règlementation et coopération Internationale (Drci) et de la Direction des renseignements et enquêtes douanières (Dred) ainsi que les représentants des commerçants, des industriels, des commissionnaires en douane agrées et des organisations faîtières.’’

 

Il s’agit, entre autres, des Membres de la coordination, du Président de la  Confédération nationale des Employeurs du Sénégal (Cnes), du Président du Conseil national du patronat (Cnp), des présidents des Unaccois (Jappo et Yessal), du président de l'Union sénégalaise des entreprises de transit et de transport agréées (Usetta), du Président du Syndicat des auxiliaires de transport du Sénégal (Sats) et enfin du Président du Conseil de discipline des commissionnaires agréés du Sénégal.

 

Les membres de Acis qui menaçaient d’aller en grève zappés

 

Il faut signaler que la mise en place de cette Commission d’harmonisation des valeurs de correction fait partie des principales mesures arrêtées, à l’issue de la réunion avec les commerçants du secteur dit informel, les commissionnaires en douane agréés, des responsables des organisations syndicales, tenue le lundi 17 juin 2019 au siège de la Direction générale des Douanes. Ce, alors qu’une partie des commerçants menaçait de paralyser l’économie Sénégalaise, à travers une grève sur l’étendue du territoire. Ce sont d’ailleurs des opérateurs commerciaux réunis au sein de l’Association des commerçants et industriels du Sénégal (Acis). Ces derniers qui s’étaient illustrés par une série de sorties médiatiques pour se faire entendre ont été tout bonnement zappés. Pour preuve, ni leur président ni leur secrétaire général n’ont été intégrés dans cette structure chargée d’arrondir les angles.

D’ailleurs, le directeur général des Douanes dans ladite correspondance a rappelé, que ‘’le but final de l’exercice est de parvenir d’une part à élargir l’assiette taxable et d’autre part à concilier, par une meilleure conformité à la réglementation douanière, les préoccupations légitimes des industriels et des commerçants’’.

Dimanche 23 Juin 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :