TOUBA / Chamailleries au sein de l'Apr : Isma Dioum écœuré.


Isma Dioum, ministre conseiller et responsable politique Apr à Touba a officiellement dénoncé les chamailleries notées ces derniers jours entre leaders Apéristes, alors que le Président Macky Sall peine terriblement à remporter des élections dans la cité religieuse. '' Je ne me mêle pas de ces batailles de repositionnement dans le département de Mbacké. Cela ne m'intéresse pas et je condamne de la façon la plus ferme ces tendances, ces querelles intestines. Que les gens se regroupent autour de l'essentiel pour former un vaste mouvement et occuper rationnellement le terrain  '' dira-t-il , notamment en marge d'une cérémonie de remise de matériel de nettoiement à des femmes de Touba.

Isma dira engager une nouvelle bataille pour la reconquête du département de Mbacké. 


Interpellé sur l'arrêt de la Cedeao relatif à l'affaire Khalifa Sall, Isma Dioum de préciser que  la cour a débouté les requérants en refusant d'ordonner l'arrêt des poursuites et la libération des prévenus. '' En droit international, le juge communautaire ne peut pas annuler un acte de droit national. La cour dit, cependant, que la détention intervenue entre la proclamation des résultats des élections législatives par le conseil constitutionnel et celle de la levée de l'immunité parlementaire est arbitraire. Sur ce point, elle dit tout simplement que l'État aurait dû libérer Khalifa, procéder à cette levée de l'immunité parlementaire et l'arrêter à nouveau. La décision ne remet pas en cause la détention en cours qui est légale! "
Dimanche 8 Juillet 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :