Sall et Macron auront "des discussions très substantielles" (ambassadeur)


Sall et Macron auront "des discussions très substantielles" (ambassadeur)
Le président Macky Sall et son hôte Emmanuel Macron, qui entame ce jeudi une visite au Sénégal, auront "des discussions très substantielles", a indiqué l’ambassadeur de France à Dakar, Christophe Bigot.
 
Les deux dirigeants, qui co-président la 3e Conférence du Partenariat mondial pour l’éducation qui s’ouvre ce vendredi dans la capitale sénégalaise, auront de "très longs entretiens", a également indiqué à l’APS le diplomate français, sans plus de détail.
 
"Ensemble, la France et le Sénégal partagent des valeurs communes, donc on travaille ensemble aux Nations unies", a rappelé Christophe Bigot. Il a souligné le rayonnement international du Sénégal, "élu brillamment au Conseil des droits de l’homme" et "pays phare pour promouvoir la Cour pénale international" (CPI).
 
"Le Sénégal est respecté à travers le monde pour sa démocratie, sa stabilité, c’est un pays de référence", a encore vanté M. Bigot. 
 
Il a annonce que les deux pays vont travailler ensemble de manière étroite sur diverses questions. "Nous allons travailler ensemble sur tous les sujets, l’éducation, l’environnement, la culture, l’économie et sur tous les sujets liés à l’Afrique", a-t-il déclaré, avant d’annoncer "des discussions très substantielles entre les deux présidents".

A Dakar, le président français coprésidera avec le chef de l’Etat Macky Sall la troisième Conférence de financement du Partenariat mondial pour l’Education ( GPE) .
 
La rencontre devrait enregistrer la présence du Secrétaire général de l’ONU, Antonio Gutteres, du président du Groupe Banque mondiale, Jim Yong Kim, de nombreux chefs d’Etat africains et chefs de gouvernement, des dizaines de ministres, les représentants des sociétés civiles et des grands patrons du secteur privé. 
 
Le chef de l’Etat français doit aussi effectuer une visite dans la ville de Saint-Louis, l’ancienne capitale du Sénégal, confrontée à l’avancée de la mer.
Jeudi 1 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :
LE LAIT, TROP LAID ?

LE LAIT, TROP LAID ? - 24/05/2018