SDR / Mont Rolland : « nous remercions et encourageons Dangote Cement Senegal à continuer dans cette lancée » (Yves Lamine Ciss)


À pied d'œuvre dans le cadre de la « Semaine du Développement Durable (SDR) » célébrée tous les ans pendant le mois d’octobre, Dangote Cement Senegal s'est rendue dans la commune de Mont Rolland où elle a offert des fournitures scolaires destinées aux écoles pour un « Ubi Tey, Jang Tey », des masques, des kits d'hygiène et des produits phytosanitaires de prévention contre la Covid-19. Il faut rappeler qu’une telle initiative est devenue une tradition chez la cimenterie. « Cette semaine consacrée au développement durable est capitale parce qu’elle vous permet de contribuer au développement de tous les terroirs impactés par les activités de Dangote Cement Senegal. Nous vous remercions pour cela et vous encourageons à continuer dans cette lancée », a exhorté le maire de Mont Rolland, Yves Lamine Ciss, non sans marteler que « toute entreprise implantée dans le périmètre d'une commune doit faire de sorte que les populations adhèrent à sa politique ».
 
Selon Yves-Lamine Ciss, Dangote Cement Senegal a réussi ce pari. « Nous avons toujours reçu les cahiers de Dangote Cement Senegal durant la Semaine du Développement Durable. Par exemple, pendant le mois de Ramadan ainsi qu'au plus fort de la Covid-19, nous avons reçu de nombreux appuis provenant de l’entreprise. Elle a également financé la construction d’un poste de santé dans le village de Fouloum et tous les ans, elle offre des billets pour les pèlerinages musulman à la Mecque, et catholique à Rome », a-t-il rappelé.
 
Après cette étape, la délégation de Dangote Cement Senegal a fait cap sur le village de Fouloum, une bourgade située aux confins de Mont Rolland. Ici, le poste de santé a également reçu sa dotation composée de kits d'hygiène et de produits phytosanitaires. Une occasion saisie par l'Infirmier chef de poste (Icp), Momar Guèye pour remercier Dangote Cement Senegal et rappeler l’impact ô combien positif du poste de santé dont l'entreprise a financé, l'an dernier, la construction. "Auparavant, les femmes parcouraient une dizaine de kilomètres pour se rendre à Mont Rolland pour leurs suivis médicaux ou pour accoucher. Aujourd'hui grâce à ce poste de santé, elles n'ont plus besoin de se déplacer".
 
Cependant, il n’a pas hésité à solliciter plus d'aide de ses bienfaiteurs. « Ce poste de santé est un joyau, mais il y a des équipements qui manquent. Par exemple, l'Infirmier Chef de Poste (ICP) n'a pas encore de logement. Nous avons aussi besoin d'une ambulance car les évacuations sanitaires sont faites à l'aide de taxis clando, ou un collègue de Mont Rolland nous prête son ambulance. Une ambulance ainsi qu'un logement seraient donc vraiment les bienvenues », a-t-il déclaré.
Samedi 31 Octobre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :