Réserve de gaz : le Sénégal 5e en Afrique, 27e mondial, selon le DG de Petrosen qui rétablit la vérité sur une supposée nouvelle découverte au nord.


À l'occasion de la concertation sur le contenu local, tenu à Diamniadio ce mardi 02 juillet sous la présidence du chef de l'État, le directeur général de la société des pétroles du Sénégal (PETROSEN), a mis fin à la polémique sur le réel rang du Sénégal en terme de production future de gaz. 
Prenant la parole à la suite du président de la République, Mamadou Faye a indiqué que c'est en 2014 que “nous avons réellement commencé à avoir des découvertes commerciales”, à savoir les découvertes de Fann, de Tortue Yaakaar et Téranga dans le nord du pays. “Ces découvertes ont permis d'estimer les réserves de gaz que nous avons dans le secteur à 910 milliards de m3, ce qui classe le Sénégal 5e pays d'Afrique en matière de réserves et 27e pays dans le monde”. 
Dans le même temps, Mamadou Faye a précisé qu'il n'y a pas eu de nouvelles découvertes dans le puits de Tortue. “Depuis hier, on a eu des nouvelles d'un puits que nous forons. C'est un puits de délimitation pour confirmer les réserves déjà connues”, renseigne le Directeur de Petrosen qui précise qu'il ne s'agit nullement d'une nouvelle découverte de gaz. “C'est une extension d'un réservoir que nous connaissons et on veut préciser les réserves de 560 milliards de m3”, conclut-il.
Mardi 2 Juillet 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :