RUFISQUE : « Le Ministre de l’Enseignement Supérieur doit instaurer un dialogue franc et sincère » (Abdoulaye Fané, Pdt UNAPEES)


Pour faire face à la crise ambiante qui prévaut dans le système éducatif, le secrétariat permanent de l’UNAPEES s’est réuni, ce mercredi 22 janvier 2020, à l’Inspection d’Académie de Rufisque pour discuter sur les questions relatives au système éducatif et universitaire et prendre certaines décisions telles la jonction des syndicats d’enseignement pour l’intérêt de tous. 

Selon Abdoulaye Fané, président de l’UNAPEES, « nous essayons de faire en sorte  qu’il y ait une jonction entre les deux plateformes à savoir le G7 et le G20 pour que le dialogue social puisse être inclusif et pousser l’Etat à prendre en compte les revendications. »

Par ailleurs, il exhorte le Ministre de l’Enseignement Supérieur à avoir la franchise de dire la vérité à la population, plus particulièrement aux nouveaux bacheliers.  « Nous demandons au ministre de l’enseignement supérieur de faire un communiqué pour éclaircir la situation. On sait tous qu’à partir de l’année prochaine tous les étudiants qui sont dans les instituts privés seront mutés dans les universités publiques. Les universités en chantier ne sont pas encore prêtes. Elles sont en phase de construction, par exemple celle du Sine-Saloum El Hadj Ibrahima Niass et l’Université de Bambey qui est en difficulté pour accueillir de nouveaux étudiants», a-t-il ajouté. En effet, selon lui, cette situation risque de créer un conflit entre les étudiants. Et « si ces étudiants sortent, nous serons derrière eux. Nous n’accepterons pas que 40. 000 étudiants, soient exclus du système alors que d’autres dans le public n’ont pas de problème ». 

Le président de l’UNAPEES a saisi l’occasion pour parler de la nécessité de l’implantation d’une organisation internationale de parents d’élèves. D’ailleurs, il informe que «le Sénégal devra accueillir en décembre 2020, le congrès constitutif international au niveau de Dakar. Cela nous permettra de réfléchir sur la possibilité d’héberger des étudiants à travers les associations de parents d’élèves. » 
Mercredi 22 Janvier 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :