Produits chimiques dangereux : La Douane et la Gendarmerie formées à leur identification et au contrôle


Les acteurs de contrôle que sont la Douane et la Gendarmerie nationale ont été formés hier sur l’identification et le contrôle des Polluants organiques persistants (POP). Le Sénégal pour rappel, a ratifié la Convention de Stockholm en Mai 2003,  dans l’optique d’un renforcement de la protection de la  santé de l’homme et de l’environnement. Cet atelier de formation à l’intention des corps de contrôle avait donc comme objectif de former ces agents sur la convention de Stockholm sur les polluants et autres textes concernant les polluants organiques persistants.
Selon Aïta Sarr Seck, Chef de la division prévention et contrôle des pollutions et nuisance au niveau du ministère de l’environnement et des établissements classés, ces agents devraient à leur sortie « être en mesure de mettre efficacement certaines dispositions de la convention de Stockholm, sur les polluants organiques persistants ».
Pour la Colonel Ibrahima Camara, Chef du bureau de la formation permanente à la division de la formation des Douanes, le corps auquel il appartient, dans le cadre de ses missions apporte son concours à beaucoup d’autres administrations, telles que la Police, le ministère du commerce, celui de la santé, la protection des végétaux.
 Aussi a-t-il ajouté, de par la place de la Douane sur les frontières où toutes les autres administrations ne sont pas représentées, la Douane se substitue à ces administrations là.  « Pour cela, il est nécessaire et utile que les agents des Douanes puissent être formés, et leurs capacités renforcées. Le but donc est de pouvoir identifier ces produits et de les classer comme produits dangereux», a-t-il conclu.
Jeudi 8 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :