Procès Imam Ndao : Le sort de l'accusé Oumar Keïta débattu


Procès Imam Ndao : Le sort de l'accusé Oumar Keïta débattu
Le sort du prévenu Oumar Keïta préoccupe au plus haut point ses conseils qui se sont succédé au prétoire pour plaider sa cause.
Aussi bien pour Me Hilal que pour Me Assane Dioma Ndiaye, le prévenu Oumar Keïta n'aurait pas du être renvoyé devant la chambre criminelle du Tribunal de grande instance de Dakar. Pour les robes noires, leur client n'est en rien mêlé aux faits qui sont jugés. Par conséquent, ils réclament tout bonnement sa libération provisoire. "Aucune accusation, aucun élément ne lui a été reproché. On n'a pas cité les éléments qui seraient de nature à justifier son maintien en prison", a plaidé Me Hilal selon qui, son client présente toutes les garanties de représentation pour comparaitre libre à la prochaine audience. Mais leur demande s'est heurtée au refus du procureur. Le représentant du ministère public qui se dit surpris de la demande de la défense de préciser que les charges retenues contre chaque prévenu ont été mentionnées dans l'ordonnance de renvoi. La défense a repris la parole pour botter en touche les arguments du parquet. Le juge statuera sur leur requête... 
Mercredi 14 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :
QUI EST EN CRISE !

QUI EST EN CRISE ! - 17/07/2018