Première sortie de Mame Mbaye Niang sur l’affaire PRODAC : Birahime Seck liste les non-dits et demande au procureur de s’auto-saisir


Première sortie de Mame Mbaye Niang sur l’affaire PRODAC : Birahime Seck liste les non-dits et demande au procureur de s’auto-saisir
Invité hier à l’émission Faram Facce, Mame Mbaye Ndiaye a tenté de se laver à grande eau sur le mode de la victimisation. La réaction de Birahim Seck du Forum Civil ne s’est pas fait attendre. Ce dernier liste ci-desssous les points sur lesquels le ministre n’a pu apporter les preuves devant le mettre hors de cause dans cette affaire du PRODAC.

1.       Non Monsieur le Ministre, la DCMP avait rejeté l’Exclusivité. Elle est intervenue bien après l’autorisation illégale et injustifiée de l’ARMP.

2.       Non Monsieur le Ministre, le gré à gré existe bel et bien. L’aveu est retentissant en parlant du BREVET détenu par Green 2000.

3.       Non, Il ne faut surtout pas nous tourner vers un débat sur le détournement de deniers publics. L’escroquerie, le trafic d’influence permettent aussi de s’enrichir.

4.       L’Etat doit nous dire dans quelle condition Locafrique est devenue son bailleur.

5.       Encore une fois, le Procureur a l’obligation de s’autosaisir.

 
Jeudi 21 Juin 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :