Ouverture de l’Ucad en présentiel: le ministre Pr Moussa Baldé se projette sur l’année académique prochaine

​Lors de son passage à l’Assemblée nationale, ce 22 novembre, le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Pr Moussa Baldé a apporté un certain nombre de précisions sur les interpellations liées à la fermeture de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar.


Lors de son passage à l’Assemblée nationale, ce 22 novembre, le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Pr Moussa Baldé a apporté un certain nombre de précisions sur les interpellations liées à la fermeture de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar.

« Le lendemain des émeutes tout le monde pensaient que l’année universitaire n’allait pas se poursuivre (…) nous avons décidé avec les acteurs de continuer avec l’enseignement à distance », a précisé le ministre qui relève l’intérêt d’un tel enseignement qui, selon lui, peut être source de qualité.

« Un enseignement à distance bien fait peut être plus profitable à un enseignement en présentiel (…) il y a plein d’avantages dans l’enseignement à distance», a déclaré l’autorité qui faisait face aux parlementaires dans le cadre de l’examen du projet de budget de son département arrêté à 346 711 832 357 FCFA en Autorisations d'engagement et à 303 431 815 229 FCFA en Crédits de paiement. Moussa Baldé a rassuré sur un projet tendant à un enseignement à distance performant. 



Sur l’ouverture des universités, le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation renseigne que les décisions prises par les autorités tendent à terminer l’année avec l’enseignement à distance pour préparer une ouverture sécurisée.



Sous un autre registre, il a rappelé le paiement de 90 milliards FCFA pour les bourses des étudiants avant de renseigner sur les nouveaux avantages dans la restauration des étudiants.

« Tous les jours, l’Etat subventionne 64 millions FCFA pour la restauration des étudiants», a indiqué le ministre Pr Moussa Baldé. Sur le logement des apprenants, il dira qu’à ce jour, l’Etat a réussi à mettre à la disposition des étudiants 21 000 lits et l’objectif vise à atteindre 40 000 lits.
Mercredi 22 Novembre 2023
Moussa Beye




Dans la même rubrique :