Ndèye Niang, mère d'une élève de l'Institution Sainte-Jeanne d'Arc : '"Notre fille a mis le voile de son propre gré"

À l'image des parents des 22 élèves exclues de l'école Sainte Jeanne d'Arc à cause de leur voile, Ndèye Niang a conduit sa fille ce matin à l'établissement comme convenu avec la direction de l'école. Son enfant, qui fréquente l'école depuis la classe de 6e et qui fait actuellement la Terminale, a comme les autres filles, reçu son lot de foulards de la part de la direction. Des foulards que Ndèye Niang juge convenables pour sa fille qui a ainsi repris les cours après des jours de vacances involontaires. À l'en croire, c'est une situation qui a été difficilement vécue par sa fille d'autant plus qu'elle doit passer le Baccalauréat cette année. À la question de savoir si, en tant que parents, ils ont pensé à déloger leur fille pour l'inscrire dans une nouvelle école, la réponse de Ndèye Niang est non. Dans la foulée, elle précise que le port du voile chez son enfant n'est pas une exigence des parents. "Elle a mis le voile de son propre gré. Vous voyez que je ne suis pas voilée", précise-t-elle, soulagée de voir sa fille reprendre le chemin des classes.


Jeudi 19 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :