Moussa Sy, Maire des Parcelles Assainies et 2e adjoint à la mairie de Dakar : " Youssou Ndour a toujours bénéficié de soutien de la ville de Dakar pour l’organisation du Bercy "


 Moussa Sy, 2e adjoint à la mairie de Dakar a fait sa déposition, en qualité de témoin de l'affaire de la caisse d'avance, devant le tribunal de Grande instance statuant en matière correctionnelle. Le Maire des Parcelles Assainies témoigne : "Je suis conseiller municipal depuis 1996. J’ai été adjoint au maire du temps de Pape Diop.  Je connaissais les fonds politiques issus de la caisse d’avance.  Mon père était agent municipal. Je voyais souvent des enveloppes qui étaient distribuées.  En 1996, je voyais des enveloppes que l’on distribuait au building communal.  Pendant 7 ans, j’ai distribué des fonds partout (chez les familles religieuses) dans le pays sauf Touba. C’était pendant le magistère de Pape Diop.  J’ai distribué, au moins, 10 millions pour chaque famille et chaque année. Au total, j’ai distribué presque 400 millions pendant 7 ans.  Je savais que ces fonds étaient issus de la caisse d’avance.  Durant cette période aucune critique n’a été formulée à l’encontre de ce fonds. La caisse d’avance a eu à financer beaucoup de meeting du Pds dans ce pays.  Toute dépense qui dépasse 300 mille et qui ne fait pas l’objet de virement de crédit fait partie de fonds politiques.  Mbaye Touré m’a donné 10 millions pour organiser l’accueil du Président Mouhamed VI et l’inauguration de la rue Mouhamed 5. S’il y’a une rubrique dépense diverses on y met tout.  Ca n’a rien à avoir avec les régies de dépense normale.  A cours terme, l’objet de la caisse est de répondre à des besoins urgents qui ne peuvent pas attendre la procédure.   Il y’a un mécanisme agréé par les autorités et qui existe depuis Mathusalem.  Je suis un homme politique. J’ai été appuyé par ces fonds. Je ne l’avais pas sollicité. Je suis un homme politique et j’en avais besoin pour mes activités politiques. Je le dis pour être quitte avec ma conscience. Tous les fonds politiques servent à des activités politiques. Il y’a bien sûr du social. Les services de l’Etat ont accepté de décaisser sur la base de fausses factures. A l’assemblée Nationale, où il y’a des fonds politiques, il n’y pas de pièces justificatives.  Pour ce qui concerne la sollicitation du Président de la République par rapport aux fonds politiques, il appartient au Maire (Khalifa Sall) de répondre. Je m’en tiens à mes déclarations antérieures.  J’ai eu à représenter le maire Pape Diop dans beaucoup de manifestations religieuses et artistiques. J’ai représenté Pape Diop de 2001 à 2008. Youssou Ndour a toujours bénéficié de soutien de la ville de Dakar pour l’organisation du Bercy. Ce n’est seulement que cette année qu’on n’a pas reçu une demande de soutien. Il y’a eu une délégation de la Mairie qui s’est rendue à Bercy..."
Vendredi 9 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :