Mbour : La Commune de Malicounda au chevet des jeunes migrants.


La Commune de Malicounda a affrété hier nuit un bus pour convoyer, de Rosso à la Petite Côte, 38 jeunes migrants dont le bateau qui n’a pas pu atteindre les côtes espagnoles, est revenu s’échouer sur les côtes Mauritaniennes.

Le Maire de Malicounda, de concert avec l’Ambassade du Sénégal en Mauritanie, est en train d'acheminer le corps sans vie d’un jeune vers son village natal de Pointe Sarène.

Ce qui étonne les proches de ces migrants, c’est que la plupart d’entre eux ont bâti des maisons et réalisé beaucoup de choses avec l’activité de pêche ou d’autres métiers qu’ils ont abandonnés pour se jeter à l’aventure au risque de leur vie.

Mbour endeuillée... Partout des funérailles... 

Il est à noter partout dans la capitale de la petite côte des funérailles. Plusieurs familles pleurent leurs fils perdus dans les océans. Dans les quartiers de pêcheurs (Téfess, Golf et résidence), c'est l'hécatombe. Malgré cette situation désastreuse, les jeunes continuent à braver l'Atlantique et risquer la mort. Pour preuve, Dakaractu Mbour après enquête, a appris que plusieurs jeunes du quartier Château d'eau nord ont emprunté les pirogues avant hier.

La sensibilisation et la surveillance étroite de nos côtes s'imposent au vu de la détermination des jeunes à partir... 
Mercredi 4 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :