Mamadou Lamine Thiam sur le report: « nous avons été lésés c’est ce qui nous a poussé à se battre. ».


Le président du groupe parlementaire Liberté-Démocratie et Changement, Mamadou Lamine Thiam est revenu sur le processus entamé depuis que le candidat du PDS, Karim Wade a été contraint à participer à la présidentielle qui avait été prévue le 25 février 2024. Selon le député qui prenait part au rassemblement du parti libéral, ce 3 février, au siège du PDS, depuis le dépot, de leur demande d’enquête parlementaire, les patriotes ont continué à les soutenir dans leurs démarches. Il a également renseigné de l’introduction de leur proposition de loi visant au report de la présidentielle et a donné des explications.

« Nous avons été lésés et nous avons constaté que nous n’étions pas les seuls c’est ce qui nous a poussé à se battre pour le report de la présidentielle. », a déclaré le parlementaire. Mamadou Lamine Thiam a par ailleurs salué la décision du président de la République abrogeant le décret convoquant le corps électoral et invite les militants du PDS à poursuivre la lutte pour une élection inclusive.

« Nous vous appelons à rester debout pour que tous les candidats susceptibles de participer à l’élection puissent y prendre part pour la transparence. C’est cela notre combat. », a conclu le député libéral. Pour sa part, le chargé de la communication du parti, Mayoro Faye considère que le combat s’est déroulé dans la légalité avec un engagement de tous les militants.
Samedi 3 Février 2024
Dakaractu




Dans la même rubrique :