MACKY SALL A L'INAUGURATION DU CAMP MILITAIRE DE GOUDIRY : «Les armées poursuivent le modelage de la carte sécuritaire, pour s’adapter à l’évolution du contexte stratégique régional et mieux répondre aux besoins des populations en matière de sécurité


Au deuxième jour de sa visite dans la région de Tambacounda, le chef de l’État a procédé à l’inauguration du tout nouveau camp militaire de Goudiry, ce 27 décembre 2022. En présence du Premier ministre Amadou Ba, du ministre des Forces armées Sidiki Kaba, de la haute autorité des armées, des élus et de plusieurs autres personnalités, le président Macky Sall a livré à l’armée ce camp dont les travaux ont duré à peine deux ans. 

Dans son discours, le chef de l’État a d’abord exprimé toute sa joie et sa fierté de se retrouver au cœur du Boundou. Selon Macky Sall, ce camp a été conçu pour «moderniser notre outil de défense pour le hisser à la hauteur de la complexité croissante des menaces sécuritaires. Dans un monde lourd de périls qui menacent, en permanence, la stabilité des nations en marche vers des lendemains meilleurs, il nous incombe d’anticiper et de veiller pour la préservation d’un environnement de paix et de sécurité, gage de la quiétude nécessaire au développement économique et social de notre pays», a dit le président Sall.

 Cette belle réalisation, poursuit le chef suprême des armées, «était un vœu ardent, longtemps exprimé par les populations de ce terroir riche par son histoire, stratégique par sa position géographique et emblématique par les figures d’exception qu’il a données à notre pays». 

«Le camp militaire de Goudiry est la matérialisation d’un projet en phase avec la posture permanente de sureté. Il vient donner plus de cohérence au dispositif sécuritaire sur la frange frontalière et de densité au maillage d’ensemble du territoire national», a-t-il rappelé.

 En effet, avec ce nouveau camp militaire, qui vient après ceux de Fatick et de Louga, qui ont accueilli les 23e et 22e bataillons de reconnaissance et d’appui respectivement, et la création de nouveaux cantonnements militaires au nord du pays, «les armées poursuivent, avec bonheur, le modelage de la carte sécuritaire, pour s’adapter à l’évolution du contexte stratégique régional et mieux répondre aux besoins des populations en matière de sécurité», s’est réjoui le président de la République.




Mardi 27 Décembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :