Lutte antiterroriste : Le Sénégal satisfait de son CICO.


Le Musée des civilisations noires transformée en base de commandement des opérations des forces de défense et de sécurité. Sur place, des éléments des unités spécialisées s’organisent pour lancer une intervention musclée dans l’enceinte du Grand Théâtre de Dakar, cible ce 27 février d’une attaque terroriste. 

Les assaillants ont réussi à s’infiltrer dans le bâtiment qui accueillait un concert après une explosion et plusieurs détonations d’armes automatiques. Bilan, 1 individu a été froidement exécuté, 1 autre interpellé et mis à la disposition de la police judiciaire. L’intervention des forces de sécurité a permis de sécuriser une cinquantaine  d’otages. Elle a notamment permis de mettre la main sur un téléphone portable et une arme de type kalachnikov. Une personne atteinte de produits chimiques a également été retrouvée dans la zone de danger placée sous haute surveillance.

L’ensemble des services opérationnels de défense ont coordonné leurs forces pour lancer l’assaut contre les terroristes. Au total, 10 suspects ont été neutralisés.
Tenez-vous bien, nous sommes dans un exercice de simulation déroulée par le CICO, Cadre d’Intervention et de Coordination Interministériel des Opérations de Lutte Anti-terroriste. Il est dénommé ‘’Fagarou 3’’.

Le ministre de l’intérieur qui a suivi l’opération à distance tire un satisfecit de l’exercice et rassure sur la position d’alerte du pays face à la menace terroriste.

Sponsorisé par le Sensec-UE, programme de coopération pour la sécurité intérieure entre le Sénégal et l’Union Européenne, l’exercice a été magnifié par l’ambassadrice de l’UE au Sénégal, Irène Mingasson. Elle a réitéré l’engagement de l’UE à coopérer avec le Sénégal pour faire face à la menace terroriste.

L’exercice de simulation visait à tester les capacités de coordination du Cico, à vérifier les capacités de riposte des services et des forces de lutte antiterroriste entre autres.
Jeudi 27 Février 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :