Les éleveurs demandent des permis de port d'armes


Les éleveurs demandent des permis de port d'armes
Face à l'insécurité et aux multiples de vols auxquels ils sont confrontés, les éleveurs ne tiennent plus et poussent un cri du coeur. Ils disent être en face d'une situation dangereuse devant laquelle le respect strict de la loi constitue une véritable entrave pour eux.
Pour l'association des éleveurs de ladoum (LADUMED), leur vie et celle de leurs familles sont en danger compte tenu des attaques répétées des malfaiteurs. Raison pour laquelle ils réclament à l'État la possibilité de se voir octroyer des autorisations de port d'armes pour se défendre. « Rien que pour ce mois, 53 moutons volés ont été estimés à une soixantaine de millions de nos francs et nous sommes impuissants pour réagir, car eux ils sont armés et n'hésitent pas à ouvrir le feu sur nous, alors que nous ne pouvons pas en faire autant, sinon le lendemain tu es arrêté par la justice. C'est la raison pour laquelle nous demandons à l'État de nous octroyer des permis de port d'armes pour sauver nos vies et celles nos familles.
L'État doit savoir que nous sommes un pouvoir économique et une économie on la protège ", souligne Chérif Sarr, secrétaire général de LADUMED. Ces éleveurs de Thiès, Mbour et Dakar étaient en conférence de presse dans la capitale de la petite côte...
Jeudi 1 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :