Le ridicule ne tue pas les hommes de détails. (Par Mamadou Kassé)


Avec la France, nous avons 3 siècles de relations continues, une histoire commune avec ses hauts et ses bas. Ce patrimoine partagé englobe les combats pour les causes universelles que nous avons menés ensemble notamment les deux guerres mondiales et toutes les opérations de maintien de la paix que nous poursuivons encore ensemble à travers le monde dans le cadre bilatéral ou multilatéral. 
C’est une relation de partenariat à la croisée des chemins, que deux Présidents, d’une même génération et de deux pays souverains, sont en train de révolutionner et d’optimiser. La réalité c’est que le Président de la République Macky SALL accueille ce jeudi 1er février 2018, le Chef de l’Etat français qui est le premier partenaire économique du Sénégal mais il y a aussi lieu de rappeler que la France est le pays hôte de l’une des plus grandes communauté de sénégalais établis à l’étranger.
 
Sur le projet de marche de l’opposition sénégalais 

Je voudrais juste rappeler que les têtes de file de la marche de sabotage honteuse annoncée, habituées qu’elles sont des pavés de Saint James et des couloirs de Versailles où, elles ont élu domicile, ont été les témoins privilégiés du discours de Dakar du jeudi 26 juillet 2007 prononcé par le Président Nicolas Sarkozy, alors Président de la République française, sans réaction connue de leur part à cet exposé décrié de toute part. Je le dis parce que j’ai encore le souvenir de barons de l’opposition d’aujourd’hui confortablement installés, en cette sinistre occasion, aux premières loges de l’auditorium de l’Université Cheikh Anta DIOP applaudissant à tout va à la forfaiture du jour.
 
Lors de la conférence presse commune du jeudi 27 juin 2013, Mr Barack OBAMA, alors Président du plus puissant Etat de la planète, s’est vu servir, par son homologue sénégalais Macky SALL, une fin de non recevoir sur des questions contraires à nos valeurs.
Je n’ai aucun doute que, comme à son habitude, le Président Macky SALL représente dignement les intérêts de tous les sénégalais et défende les valeurs de notre pays au premier rang desquels, la Téranga, donc l’hospitalité, parce qu’elle est la mère des vertus sénégalaises.
 
Sur la posture de l’opposition

Dans un pays où toutes les institutions fonctionnent convenablement, où le Président Macky SALL appelle, en permanence, les acteurs politiques et les forces vives de la Nation au dialogue, sans avoir l’oreille attentive de l’opposition dite "significative", l’attitude et la posture constatée ne relèvent guère de l’élégance républicaine mais d’un mépris d’une opposition aux abois, vomie par le peuple souverain et qui au final, ne trouve rien de mieux à faire que d’engager la bataille de ternissement de l'image de notre cher pays. 
La seule ambition qu'elle se donne maintenant est de se mettre résolument dans cette position  de tacheter l'image de notre pays dans un contexte où le Sénégal fait des émules à tout point de vue.
Sur l’idée de l’opposition de vouloir remettre un mémorandum au Président Macron je les renvoie à leur propre logique. Qui parlait donc de paternalisme?
Elle entretient des paradoxes majeurs et c’est l'irresponsabilité à son paroxysme avec une certaine classe politique "de destruction massive" dirigée par des "hommes de détails"


  Mamadou Kassé, Responsable politique APR Tambacounda, DG de la SN HLM
Vendredi 2 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :
MOI FALLOU SENE !

MOI FALLOU SENE ! - 26/05/2018