Justice : L’engagement ferme du ministre contre les longues détentions provisoires et l’ouverture prochaine de la Prison de Diamniadio.


Les longues détentions préventives ont été au cœur des réclamations des pensionnaires de la Maison d’arrêt de Rebeuss. Me Malick Sall, ministre de la justice, Garde des Sceaux a lui-même affirmé que les détenus avec qui il a échangé ce matin ‘’se sont plaints des longues détentions’’. Il ne s’est pas limité là. Il a annoncé l’ouverture prochaine de la prison de Sébikotane. ‘’Elle va bientôt ouvrir ses portes. C’est d’ici à deux mois’’.
 
Le ministre a aussi assuré que ‘’la situation des personnes en détention provisoire va lui être faite, dans les plus brefs délais. ‘’Le directeur de la Maison d’arrêt de Rebeuss va nous faire parvenir dans la journée, l’état de ces dossiers-là. Et soyez assurés, nous travaillerons là-dessus de façon ferme. Parce que ceux-là qui font l’objet d’une longue détention provisoire se sont plaints. Ils ont raison. On ne peut pas enfermer une personne dans une prison pendant 3 ou 4 ans sans le faire passer devant un jugement, cela n’est pas normal. C’est un dysfonctionnement. Mais, on va s’atteler à mettre fin à ces genres de dysfonctionnement. Je vous le garantis, je vous l’assure’’.
 
Ouverture de la prison de Sébikotane ‘’d’ici à deux mois’’
 
Mais ces réclamations citées, un peu plus haut, ne sont pas les seules qui ont été faites au ministre de la Justice, Me Malick Sall lors de sa visite à la prison de Rebeuss, après avoir été à la levée de corps des deux prévenus décédés mercredi dernier dans leur cellule. Les détenus ont aussi exposé des problèmes matériels, a indiqué le Garde des Sceaux. ‘’Pour l’essentiel ils ont demandé à ce qu’on fasse attention aux installations électriques parce qu’effectivement ce qu’ils ont vécu dans la salle 11, ils ont peur que cela se renouvelle ailleurs’’.
Vendredi 30 Août 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :