DAKARACTU.COM

Dakaractu - CAN 2017

CAN 2017 - PROGRAMME DU JOUR

L’amitié Sino Gabonaise - Libreville - Dimanche 5 février 2017 à 19:00

Deuxième phase - Finale

 

Egypte

 

1

 

Terminé

 

2

 

Cameroun

Mohamed EL NENY 22'

 

Nicolas NKOULOU 59'

Vincent ABOUBAKAR 88'


Hébergement de la délégation ministérielle à Bongoville : Les 31 millions qui divisent le Dage du ministre des Sports et l’hôtel Epaly

Mardi 31 Janvier 2017 - 19:49


La délégation du ministère des Sports, constituée des officiels, des Directeurs, des membres de la fédération, des députés et des proches du ministre qui a occupé du 12 au 28 Janvier l’hôtel Epaly de Bongoville. Un séjour qui devait se prolonger jusqu’au 2 Février prochain, si les hommes d’Aliou Cissé avaient réussi à se qualifier pour la finale et qui a coûté la bagatelle de 61.000.000 de francs CFA. Le ministère des Sports en charge de régler ce montant, selon la facture que nous a présentée Alassane Diop, intermédiaire entre la direction de l’hôtel et ledit ministère, a donné une avance de 30 millions et aurait refusé de payer le reste. Cela au motif que quatre jours ont été décomptés dans la facture sans pour autant que les Lions soient restés tout ce temps, et aussi soupçonne t-on, la facture surtout concernant la nourriture a été sur évaluée.

En tout cas, c’est fort de cet imbroglio que l’intermédiaire a débarqué pour donner sa version des faits. Selon lui, c’est le ministère qui avait demandé que l’hôtel soit mis à leur disposition pour 21 jours, avec des pertes énormes pour eux puisque interdiction avait été faite de ne vendre «ni de l’alcool, ni de la viande de brousse et aussi de fermer la boite de nuit de l’hôtel ». Une compensation de 3.500.000 francs CFA avait été demandée au ministère à cet effet.

Après 17 jours, la délégation sénégalaise partie, 31 millions qui restaient à être soldés par le DAGE Amadou Tidiane Fall n'ont pas été recouvrés. Ce dernier selon Alassane Diop, se refugierait derrière le prétexte « qu’ils n’ont pas consommé les quatre jours restants pour ne pas payer le reliquat et qu’il fallait aussi revoir les factures pour la restauration ».

Le DAGE du ministère interrogé sur le problème dit « être désolé qu’après avoir travaillé jusque-là dans des conditions de sérénité absolue, que le seul hic vienne d’un compatriote. »

Selon lui, hier après avoir fait la situation, il ne devait que 14 millions à la direction de l’hôtel et qu’il a fini de payer. Et les « chambres bloquées » jusqu’au 2 février à la demande du ministère ont été malgré tout données à des Ghanéens.

« Moi je ne manipule pas l’argent, il voulait que je le paye au départ sans pièces comptables, mais je peux vous assurer que je lui ai payé plus de la moitié de l’estimation de l’ardoise avant même que l’on ne mette les pieds ici »,  assure-t-il.

« J’ai mes décharges avec moi, le premier montant de 7 millions lui a été payés par Abdoulaye Sow de la fédération, le deuxième de 15 millions par mon agent Pape Ndoye ».

Ce qui se passe dira pour finir le DAGE, « à supposer même que je n’avais pas payé, un sénégalais ne devrait pas se comporter comme cela. Même si les chiffres qu’il me donne sont faramineux,  pour l’image du Sénégal j’ai décidé de tout payer.»



 



Dakaractu



Dakaractu - CAN 2017


SUR FACEBOOK

LES DERNIÈRES NEWS DAKARACTU

SUR TWITTER