Hausse du prix des denrées en période de fête : le calvaire des ménagères pour remplir le panier...

Les denrées de première nécessité se payent cher en cette veille de fête. A moins d'une semaine de la Tabaski, la pomme de terre et l'oignon se font désirer sur le marché. Certains vendeurs se plaignent de la qualité peu désirable qui leur cause des pertes. Les femmes, obligées de se débrouiller pour remplir le panier, se défoulent et dénoncent cette hausse des prix.
Reportage.


Jeudi 16 Août 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :