Gestion de l’eau au Sénégal : "Sen’Eau" aux commandes à partir du 1er janvier 2020


C’est parti pour un long compagnonnage entre l’Etat, les usagers et Sen’Eau. Cette dernière est la nouvelle société qui va remplacer la Sde dans la mission de service public relative à la gestion de l’exploitation et de la distribution de l’eau potable en zone urbaine et péri-urbaine du Sénégal. La signature du contrat, donc le lancement de la nouvelle société de distribution d’eau en zone urbaine et péri-urbaine, s’est effectuée cet après-midi par le ministre de l’Eau et de l’Assainissement du Sénégal, Serigne Mbaye Thiam, et la directrice générale de SEN’EAU, Jany Arnal.
Le contrat d’affermage d’une durée de quinze ans prend effet à compter du 1er janvier 2020.
Le ministre d’indiquer que cette nouvelle étape franchie permettra d’assurer une bonne gestion de l’eau et en qualité. La tutelle de préciser qu’un travail objectif a été réalisé en amont notamment au niveau de l’appel d’offres qui s’est soldé par l’attribution à Suez du marché après avoir rempli toutes les exigences requises.
Pour la répartition, l’on note un actionnariat majoritairement sénégalais dont l’Etat du Sénégal dispose de 24 %, le secteur privé qui aura 20% et les travailleurs du secteur avec 11%. Suez groupe par le biais de sa filiale Sen’Eau va détenir 45% du capital. Serigne Mbaye Thiam a exhorté le Fonsis, détentrice des actions de l’Etat du Sénégal, la Sones qui est la concessionnaire et Sen’Eau à relever le défi des grands challenges concernant la chaîne de valeur de l’eau.

Le successeur de la Sde va intégrer l’ensemble du personnel de cette ancienne structure. Il s’agit de 1200 professionnels sénégalais actuellement en exercice.
 
Mardi 31 Décembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :