Gamou Ndiassane 2021 : Les recommandations du Khalife des Khadres


La contestation de la voix confrérique, une vile chose pour la stabilité du pays, l'avortement médicalisé, les élections locales 2022, la perversion notée chez les jeunes et les mauvaises directives qui vont à contre courant des préceptes de l’Islam ont été, lors de la cérémonie officielle de la 137 ème édition du Gamou de Ndiassane, au cœur du discours du porte-parole de la famille Kountiyyou,  Serigne Abdourahmane Kounta. Des recommandations, mais également des inquiétudes dont le Khalife de Ndiassane par l'entremise de son porte-parole a fait au part aux populations Sénégalaises et au ministre de l'intérieur Antoine Félix Diome accompagné du ministre des télécommunications Yankhoba Diattara, du ministre de l'artisanat Pape Amadou Ndiaye et d'une forte délégation.  
Antoine Félix Diome est, quant à lui, dans son discours, revenu sur l'importance du choix de nos chefs religieux et anciens,  de célébrer la naissance du Prophète (PSL). Selon lui toujours, "c'est un événement purificateur et plein d'enseignements pour les bons comportements des populations. C'est pourquoi, le Président Macky Sall accorde une grande importance à de tels événements à cause des innombrables bienfaits dont ils regorgent". Concluant, Antoine Félix Diome a, sur instruction du Président Macky Sall, sollicité des prières pour la paix et la stabilité du pays notamment pour la réussite de tous ses projets afin de hisser le Sénégal au sommet des grandes nations.  
Mardi 26 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :