Farba Ngom, député maire des Agnams : "À Matam, l'opposition n'ose pas revendiquer des parrains sous peine de tomber sous la sanction de la Cour suprême"


Impressionné par la mobilisation de la coalition Benno Bokk Yaakaar du département de Ranérou, le député maire des Agnams n'a pas hésité à prédire un score dérisoire pour l'opposition dans la région de Matam. Pour Farba Ngom, l'opposition n'ose même pas revendiquer des parrains sous peine de tomber sous la sanction de la Cour suprême. 
Farba Ngom croit savoir que pour présenter des signatures, les opposants vont devoir recourir au double emploi. Ce qui, selon lui, est formellement interdit par les nouvelles dispositions du code électoral. 

En compagnie de Farba Ngom et d'autres responsables de la région de Matam, le ministre Mamadou Talla était en visite dans le département de Ranérou ce samedi 10 novembre. Une occasion saisie par le coordinateur régional de la collecte de signatures à Matam pour laisser apparaître son optimisme quant à l'issue de cet exercice. 

À l'en croire, ce ne sont pas moins de 112% qui sont attendus dans le département de Ranérou où les principaux responsables ont pour nom Aliou Dembérou Sow, Amadou Dawa Diallo du Parti de la Réforme et Harouna Bâ qui n'est personne d'autre que le maire. Mais pour le responsable de la collecte de parrains, c'est une chose de parrainer, c'en est une autre de transformer ces signatures en vote le jour des élections. Il a exhorté les militants à aller dans le sens de concrétiser leur adhésion à la politique de Macky Sall. 

Après l'étape de Ranérou, Mamadou Talla et sa délégation sont attendus à Kanel pour faire l'état des lieux de la collecte de parrains pour le candidat Macky Sall. 
Samedi 10 Novembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :