Extrémisme violent en Afrique : « Le Sg de l’Onu dit qu’il faut engager le dialogue avec eux » (Alioune Tine)


Alioune Tine s’est exprimé sur la question de l’extrémisme violent qui prend de l’ampleur de jour en jour. C’est pourquoi lors du séminaire international organisé ce jeudi à Dakar, le fondateur de AfrikaJom Center a sonné l’alerte et souligné la nécessité de dialoguer avec les djihadistes. Une proposition nourrie d’abord par le Secrétaire général de l’Onu et l’expérience du Mali.

« Les acteurs de l'extrémisme violent dont ont parle, sont pour la plupart des politiques qui développent une idéologie. Il y a plusieurs guerres qu’il faut enclencher pour régler cette question. Mais l’autre point, faut-il dialoguer avec les djihadistes ? Au Mali ils ont eu à dialoguer avec eux. Le Sg de l’Onu dit qu’il faut engager le dialogue avec eux pour taire le rapport de force qui commence à inquiéter les gens », fait-il savoir.

Les participants du séminaire réfléchissent sur le thème : ‘’Réflexion sur la revue sécuritaire : État de droit et extrémisme violent au Sahel’’.
Jeudi 5 Novembre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :