État des droits et des libertés publiques : Les inquiétudes et attentes du Forum Civil


Ce mardi 6 Août 2019, le Bureau Exécutif du Forum Civil s’est réuni à son siège pour statuer sur la situation nationale. Le Forum Civil est hautement préoccupé par l’état des droits et des libertés publiques ainsi que l’orientation des dépenses publiques caractérisée par un manque d’efficacité et d’efficience.

De ce point de vue, le Forum Civil rappelle à l’Etat son obligation à garantir aux citoyens la jouissance des libertés publiques telles que la liberté d’expression et de manifestation consacrées par la Constitution. De plus, le Forum Civil considère que la distribution de la Justice ne doit être ni l’occasion ni le prétexte à la restriction de l’espace civique.

A cet effet, le Forum Civil invite le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, à s’appliquer l’obligation de réserve qu’implique sa charge concernant tout dossier pendant devant les Cours et tribunaux afin de participer à la réalisation de l’indépendance de la justice garantie par la Charte fondamentale.

Le Forum Civil appelle aussi le Procureur de la République à un traitement rigoureux et équitable des dossiers de justice conformément aux exigences de l’Etat de droit qui garantit la bonne administration de la Justice sous réserve du respect des droits de l’Homme notamment, la dignité de la personne.

La Forum Civil rappelle aux citoyens que la jouissance des droits et libertés se conjugue avec la culture de la responsabilité et du respect des Institutions. Le débat public par essence doit être pacifié et normé.

Concernant, la déclaration du Président de la République faite lors du lancement du PAMA, le 5 Août 2019 relative aux 307 milliards de FCFA dépensés pour l’achat de véhicules par l’administration et l’utilisation de plus de 17 milliards pour les lignes de communications téléphoniques, le Forum Civil rappelle que cette déclaration n’est pas nouvelle.

Déjà en Octobre 2017, le Président de la République avait fait le même constat suivi de la décision de confier à la DMTA la centralisation des acquisitions de certains véhicules pour l’administration.

Lors du Conseil des Ministres du 17 avril 2019, le Président de la république avait « requis du gouvernement un nouveau dispositif réglementaire sur les conditions d’acquisition, d’affectation, d’utilisation et de cession des véhicules administratifs ».

Au-delà des constats faits par le Président de la République, le Forum Civil attend de l’Etat, une concrétisation des mesures requises lors du Conseil des Ministres du 17 avril 2019 et un suivi rigoureux de leur opérationnalisation.

 

 

En plus de l’affirmation de sa volonté « de poursuivre la dynamique de réduction du train de vie de l’Etat…», le Président de la République avait demandé au Gouvernement « un cadre réglementaire portant sur les modalités d’abonnement, d’utilisation et de paiement des charges courantes de l’administration, au titre des charges courantes de l’administration notamment celles de l’eau, de l’électricité et du téléphone » au plus tard le 1er Août 2019.

En conclusion, le Forum Civil attend instamment du Président de la République des réformes structurelles fortes allant dans le sens de la modernisation de l’administration, gage de la performance des politiques, programmes et actions publiques.

 

Dakar, le 06 Août 2019Etay 
Mardi 6 Août 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :