Équipe nationale : Pape Cheikh Diop et Joseph Lopy, les clés du milieu Sénégalais ?


Ils ont tous les deux disputé leurs toutes premières minutes avec les « Lions » contre le Maroc, vendredi dernier, Pape Cheikh Diop (Dijon) et Joseph Lopy (Sochaux) représentent une belle alternative pour Aliou Cissé, dans l’entrejeu. Si les deux internationaux évoluent quasiment au même poste (en sentinelle et ou comme milieu récupérateur relayeur), ils affichent tout de même des profils et caractéristiques assez différents. De quoi donner des idées à Aliou Cissé, c’est du moins ce qu’en pense, Cheikh Oumar Aïdara. Le consultant en football qui a disséqué le jeu de ces deux éléments qui selon lui pourraient être les clés dans le milieu de terrain Sénégalais…

Malgré une convocation assez polémique, l’hispano-sénégalais compte bien se racheter sur le terrain. Et, du point de vue de Cheikh Oumar, c’est « Deal » gagnant - gagnant puisque chacune des deux parties peut en tirer profit. « Pape cheikh est une opportunité pour le Sénégal les considérations extra sportives doivent sauter dès l'instant qu'on sait qu'il avait déjà joué en équipe espoir espagnole, il était dans l'antichambre de la Roja c'est normal qu'il voyait l'Espagne comme sa première option. Aliou Cissé pourra beaucoup compter sur lui. » Un rétropédalage qui laisse encore beaucoup d’observateurs perplexes. Son entrée en jeu vendredi sur la pelouse de Rabat, bien que brève, laisse la place à tous les espoirs. 

Et si Pape Diop était la pièce complémentaire à Idrissa Gana Guèye et Krépin Diatta ? « Pape Cheikh Diop un nouveau modèle dans le jeu des lions…Il est capable de faire progresser le jeu de toute une équipe avec sa palette technique mais aussi sa bonne lecture de jeu très bon dans la prise d'informations, Pape cheikh est convoqué pour pallier le manque de nos milieu sur le plan sortie de ballons.  » Une analyse du consultant qui estime avec conviction que le jeune Dijonnais serait le « Messi » qui pourrait éventuellement mettre ses coéquipiers sur orbite s’il réussit às’installer durablement dans la « Tanière. »

La fluidité du jeu, la capacité à contourner les blocs bas et ou trop haut, des points qui font clairement défaut à la sélection nationale toujours à la recherche d’une identité de jeu. « On n'a plus besoin d'un milieu de terrain purement combatif, mais plutôt d’un joueur capable de vite casser des lignes avec souplesse. » Un milieu créatif qui manque cruellement aux « Lions » qui s’en sont parfois remis à Sadio Mané et Krépin pour tenir ce rôle assez complexe et stratégique.

L’autre profil qui serait intéressant à exploiter dans l’entrejeu est celui de Joseph Lopy. À 28 ans, le sochalien trop souvent fragilisé par ses récurrentes blessures, peut être une véritable option pour Cissé : « Lopy prend sa place en équipe nationale, très costaud dans la récupération et la combativité il pourra aider dans le jeu bas et la récupération rapide. » À en croire le consultant sénégalais, Lopy est une sentinelle pure souche capable de ratisser large devant sa défense, couvrir ses arrières et ressortir proprement le ballon. Un rôle dévolu à Cheikhou Kouyaté, Gana Guèye et Pape Alioune Ndiaye au gré des rencontres et selon l’état de forme des uns et des autres.

En faisant appel à l’ancien pensionnaire du centre de formation de Diambars, Aliou Cissé a fait un choix cohérent renchérit Cheikh Oumar Aïdara. « C'est un joueur qui s'impose et qui assume pleinement son rôle sur le terrain. Il a de la classe et sa sélection est très logique. » 

Une réponse du sélectionneur national souvent décrié pour sa propension à aligner des milieux besogneux et pas assez technique pour organiser le jeu. « Le coach a été toujours critiqué dans ses choix médians, il a bien fait son travail en transformant son milieu de terrain et c'est important de voir d'autres types de joueurs à l'épreuve. »Si Joseph Lopy, légèrement touché au dos, est incertain pour jouer contre la Mauritanie ce mardi à 19h00 GMT. Pape Cheikh Diop, en pleine possession de ses moyens, pourrait être titularisé au milieu… 
Lundi 12 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :