Environnement : Les professionnels des médias au cœur des problématiques du littoral.


Pour une bonne mise en œuvre de son programme de gestion du littoral dans la zone Ouest-Africaine, une large batterie de mesures et d'initiatives devront être prises sous un climat de concertation mutuelle. Un atelier d'échanges et d'informations a été initié ce matin avec les journalistes pour les mettre au cœur des problématiques des risques dans les zones côtières, des planifications et de l'assainissement. 

Le projet WACA, visant à renforcer la résilience socio-économique à travers la bonne gestion du littoral, mais également en conservant les acquis et ressources au bénéfice des communautés qui subissent pour la plupart les dommages collatéraux venant de la gestion côtière. 

Regroupant 17 pays allant de la Mauritanie au Gabon, le projet Waca participe en premier lieu, à la résilience des zones côtières qui concernent globalement 6 pays que sont le Bénin, la Côte d'Ivoire, le Sao Tomé, le Sénégal et le Togo. Ce projet visant à renforcer l'intégration régionale dans les cadres politiques et institutionnels prend en charge aussi l'investissement physique (gris, vert, hybrides, etc).

Pour intervenir efficacement sur cette problématique liée à l'érosion cotière et généralement dans la gestion du littoral, les journalistes ont été informés de la mise en place d'un observatoire régional au niveau Ouest Africain. Il sera chargé de mettre en exergue les différents indicateurs pour pouvoir livrer la bonne information afin de mieux prendre en charge cette question du littoral sans impacter la population.

Ce projet environnementaliste envisage d'impliquer toutes les parties prenantes,  notamment les professionnels des médias qui, en  retour, auront besoin de descendre sur le terrain pour pouvoir livrer la bonne information, montrer les bonnes pratiques, mettre l'accent également sur les pertes économiques qui peuvent être éventuellement regrettables et aussi faire au besoin, des plaidoyers au bénéfice des populations.

Pour le Sénégal, l'approche consiste à intervenir sur le renforcement du système côtier, l'engagement des communautés et le système social. En guise de solutions, WACA de manière pérenne, compte contribuer à la résilience des communautés face aux effets dévastateurs, aux changements climatiques et surtout, sur les impacts en milieu social.
Jeudi 25 Février 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :