Émission Al Mounawir / Les mariages interdits et permis par l'Islam.


Les mariages interdits et les mariages permis par l’Islam

 

Mariages interdits :                     

Hériter de la femme de son père ;

Encore moins sa propre mère ;

Épouser  la sœur de sa mère ;

Épouser la sœur de son père ;

Epouser sa sœur ainsi que ses filles ;

Son frère ainsi que ses garçons ;  

La femme du 2ème grand-père de son père ;

La 2ème grand-mère de son père du côté maternel ;

La 2ème grand-mère de sa mère ;

Le 2ème grand-père de sa mère ;

Deux enfants qui ont partagé le même sein comme des jumeaux et toute personne qui a été allaitée au même sein ;

Marier deux sœurs ;

La belle-fille et le beau-garçon ;

Épouser une femme, la répudier pour épouser sa mère ;

Épouser un ou une athée encore moins quelqu’un qui adore des objets ;

Une musulmane ne peut pas se marier avec un non musulman ;

Interdit d’avoir des rapports sexuels avec son épouse quand elle voit ses règles ;

Épouser plus de quatre femmes ;

Épouser une femme dont le dernier sexuel remonte à  moins de trois mois ;

Une femme en état de grossesse ;

Une femme en état de grossesse et que cette dernière appartient à autrui et qu’il y ait une relation sexuelle ;

Une femme mariée ou un homme marié ou a eu une fois une femme qui fait de l’adultère doit être tué ;

La femme répudiée doit rester chez son mari pendant trois mois ;

Une femme ou un homme qui a eu des rapports sexuels hors mariage doit recevoir 1000 coups de fouets ;

En état d’ivresse ou énervé, on dit à sa femme je t’ai répudiée, ce mariage doit être cassé ;

Si vous dites à votre femme que si elle décroche le téléphone, elle sera répudiée, si le téléphone sonne, ce mariage doit être cassé ;

 

 

Mariages autorisés :

La femme du frère de son père ;

Épouser la cousine de sa mère ;

Épouser la cousine de son père ;

Sa cousine et son cousin ;

Les enfants de deux frères, de deux sœurs ou celui du frère et sa sœur ;

La femme de son oncle maternel et non sa fille, mais de sa co-épouse ;

La femme de son frère ;

Répudier sa femme et épouser sa sœur et vice versa ;

Épouser une fille adoptive comme garçon adoptif ;

Épouser une mère et donner sa fille en mariage à son garçon ;

Épouser une fille et donner en mariage sa mère à son garçon ;

Épouser une mère puis la répudier pour épouser sa fille à la seule condition, qu’il n’y ait jamais eu de rapport avec sa mère ;

Avoir des relations hors mariage avec une mère puis épouser sa fille et vice-versa ;

Marier une femme plus âgée que soi ;

Une femme divorcée ;

Une femme qui a déjà des enfants ;

Épouser deux cousines dont leurs pères sont des frères ;

 

 

 

 

 

 

Vendredi 27 Mars 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :