El Hadji Baba Ngom, (Sg SUTES) : « Nous réclamons nos trois milliards confisqués par la SDE sinon … »


Des syndicats des travailleurs de la SEN’EAU ont tenu un point de presse ce vendredi 15 janvier 2021 pour ruer dans les brancards de la SDE.
 
Ces travailleurs estiment que le recouvrement de leurs actifs et passifs "est illégalement et illégitimement encore détenu par la SDE." À titre d’exemple, ils ont le fonds commun de placement (FCP) qui se chiffre à plus de trois milliards. 
 
Le SG du syndicat, El Hadj Baba Ngom, face à la presse, étale les recommandations des travailleurs. "Nous comptons saisir la structure financière du conseil de régularisation des établissements et marchés financiers (CREMF), la bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) pour l'appel à candidature et prendre le relais du FCP/SDE », fait-il savoir. 
 
Ainsi, il déroule la feuille de route du combat qu’il compte mettre en œuvre. Une stratégie qui commence par le port de brassards rouges sur l'étendue du territoire national et un grand rassemblement devant la SDE est plus qu’imminent.
 
Dans les mesures prises, les syndicalistes enclenchent le retrait de la part des travailleurs de SEN’EAU dans le capital de 5% ; les transferts techniques, sans préjudice du FCP avec 99% des porteurs de parts des travailleurs de SEN’EAU pour un intermédiaire autre que SDE ; la césure conséquente ou spécification nette des actifs et passifs SDE ; un décorticage précis, pointu et lumineux des aspects sociaux.
En tout cas ces syndicalistes du SUTES, SNTEC et SDTE affiliés à la CNTS CSI-Afrique ne comptent pas fléchir et engagent la lutte contre le direction de la SDE. 
 
 
Vendredi 15 Janvier 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :