Dérive sur les réseaux sociaux : Les Filles se sentent menacées moralement et physiquement.


Lors de la journée internationale de la fille tenue ce samedi 23 octobre 2021 au Théâtre national Daniel Sorano, les filles ont eu droit à la parole pour fustiger l'attitude de certaines personnes sur les réseaux sociaux à leur égard. 

Lors de son allocution, la représentante des jeunes filles, Fatou Binetou Camara, a laissé entendre que les filles sont harcelées en ligne et qu'il leur est impossible d'y échapper. "Nous avons l'impression que nous sommes physiquement et moralement en danger et finalement, nous le sommes." 

Elle a ainsi plaidé pour que cette violence numérique cesse une fois pour toutes. "C'est le moment de dire non, nous les filles nous disons non et nous avons le droit d'être entendues", a-t-elle plaidé. 
Samedi 23 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :