Déplacements inter-région : Des voyageurs rejoignent clandestinement Dakar avec la complicité de forces de l’ordre, ambulanciers et chauffeurs de corbillard.


La diffusion d'une vidéo montrant une ambulance transportant des gens non plus à l’hôpital, mais vers Dakar, provoque l'indignation des professionnels de la santé. C'est une affaire qui a fait grand bruit au plus haut niveau, allant même jusqu'à provoquer l'inquiétude des autorités.

Certaines personnes utilisent des corbillards ou ambulances, qui sont souvent en provenance de l’intérieur du pays, pour rallier certaines localités. Pour ne pas se faire repérer et aller directement au contact des clients, les conducteurs de pompes funèbres et autres ambulanciers font appel à des rabatteurs.

En ce temps de lutte contre le coronavirus, on note la recrudescence de ces transports illégaux. Des voyageurs qui entrent de manière clandestine à Dakar avec la complicité de forces de l’ordre. Des hommes de tenue sont en train de violer les interdictions de déplacements inter-région, alors qu'aucune précaution n'aurait été prise.

Ce type d’activité clandestine montre l’insouciance de certains devant le péril qui les guette. Au-delà d'exposer les auteurs à la maladie, il favorise la propagation du virus. On voit alors la bizarrerie d'une situation où les règles de base sont voilées par les garants de la sécurité eux-mêmes.

À l’heure où tout déplacement inter-région est interdit, les entrées clandestines dans des localités différentes risquent de compromettre tout le travail déjà mené pour contrecarrer l’avancée du Covid-19. D’où l’urgence pour le gouvernement d’agir à travers des mesures fermes. Des contrôles rigoureux s’imposent...
Lundi 27 Avril 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :