Décès de Mademba Sock : « C’est quelqu’un qui a consacré toute sa vie au mouvement syndical pour défendre les autres! » (Mody Guiro, Sg CNTS)


Suite au rappel à Dieu du secrétaire général de l'Union nationale des syndicats autonomes du Sénégal (UNSAS), Mademba Sock, ses camarades syndicalistes ont accueilli la nouvelle avec tristesse. 
Depuis Génève où il se trouve actuellement pour prendre part à la 112e conférence internationale du travail, le secrétaire général de la Confédération Nationale des Travailleurs du Sénégal (CNTS), Mody Guiro, a témoigné sur le défunt.
« On a perdu un camarade, un grand syndicaliste qui s’est engagé depuis le début jusqu’à maintenant. Mademba Sock c’est quelqu’un qui a consacré toute sa vie au mouvement syndical pour défendre les autres. Il a rempli sa mission. Je l’ai connu depuis très longtemps parce qu’on est de la même génération. C’est quelqu’un à qui je voue beaucoup de respect et il me le rendait quotidiennement. C’est une perte immense pour le mouvement syndical sénégalais et africain. Je voudrais présenter mes condoléances à tous les travailleurs sénégalais, particulièrement, aux camarades de l’UNSAS à sa famille, à ses enfants, ses épouses. Je leurs témoigne toute ma sympathie et leur présente mes condoléances les plus sincères. Prions ensemble pour que Dieu l’accueille dans son paradis Firdawsi », a indiqué Mody Guiro joint par Dakaractu. 
À l’en croire, le disparu a toujours été un combattant pour le respect des droits des travailleurs.
« Mademba c’est quelqu’un qui a lutté toute sa vie. Il a lutté même avec sa maladie. Il a lutté jusqu’au bout. Il n’a pas pu gagner son dernier combat, c’est un combat de vérité parce que seule la mort est vérité. C’est une perte pour le mouvement syndical, mais la mort peut arriver à tout moment. Nous vivons avec la mort donc en tant qu’humain, en tant que responsable, nous disons toujours que ça peut arriver un jour ou l’autre et ça va arriver, donc il faudrait que nous nous préparons à cela. Maintenant quand est-ce que ça va arriver ? Où est-ce que ça va arriver et comment ça va arriver ? C’est cela la question, pour le reste, nous devons tous être préparé à cela. La mort peut frapper à notre porte à tout moment », a soutenu M. Guiro qui invite le mouvement syndical à poursuivre son œuvre.
« Le Mouvement syndical ce n’est pas que des individus parfaits, chacun remplit sa mission et il a pleinement rempli sa mission, il appartiendra aux autres de prendre le relais, de continuer sur la base de l’héritage qu’il leur a laissé », a conclu le syndicaliste.
Samedi 15 Juin 2024
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :