« De trahison en trahison, le Président Sall a mis de côté les Assises nationales. C’est le 3ème scénario qui a eu lieu… » (Mansour Sy Djamil)

Dans un élan d’introspection, le leader du parti Bès Du Niakk se souvient des schémas qui pouvaient se présenter à l’époque. « Lors de la tenue des assises, on devait s’attendre à trois scénarios possibles : soit le Président Wade rejoint les assises, soit il détruit l’élan des assises, soit il sera renversé par un candidat membre des assises. Et c’est ce 3ème scénario auquel on a assisté » Dans la même veine, Mansour Sy Djamil a décliné toute sa déception par rapport à l’application des conclusions issues des assises nationales. « En tant que signataire de la charte de bonne gouvernance et des conclusions des assises, on s’attendait à ce que Macky Sall ouvre le début de traduction des paroles en actes ». Ainsi le constat est fait, mais on s’est rendu compte que de renoncement en renoncement, de reniement en reniement, de trahison en trahison, il a mis de côté les assises nationales », s’insurge t-il…


Samedi 9 Juin 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :