« Dauphinat au sein de l’Apr » : Adji Mbergane Kanouté parle d’un débat impertinent et prématuré


« Ce n’est ni un successeur, ni un troisième mandat qui est important actuellement ». Ainsi commença la députée de Kaolack, Adji Mbergane Kanouté à s’expliquer sur cette interpellation de nos confrères de « Source A », concernant ces supputations sur un « possible » dauphin pour succéder au président Macky Sall.

 

Pour la responsable politique de Benno Bokk Yaakar, c’est d’une impertinence totale de parler d’un remplaçant du président alors qu’il vient juste d’entamer un second mandat, avec l’accord des sénégalais qui  l’ont majoritairement élu en février dernier.

Dans son argumentaire, la vice-présidente du mouvement des femmes de Benno Bokk Yaakar affirme que ce qui urge, « est le déroulement sur l’étendue du territoire national et même au-delà, du programme axé sur le concept 5-3-5 et qui doit être bien expliqué aux populations ».

 

Par ailleurs, elle indiquera que les orientations pour la concrétisation des programmes du président doivent être l’affaire de tous, particulièrement ceux qui travaillent avec lui car, insinue-t-elle, « le débat sur ces questions de dauphin ou encore de supposé 3e mandat nous éloigne de l’essentiel »

Jeudi 16 Janvier 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :