Cambriolage à l’intendance de l’ENEA en décembre 2013 : Niokhor Laye Mbengue acquitté, Mamadou Dia condamné à 8 ans de prison

Le verdict dans l’affaire du cambriolage à l’intendance de l’Ecole nationale d’économie appliquée (Enea) est tombé, hier. Mamadou Dia a écopé d’une peine de 8 ans de prison. Plus chanceux, le spécialiste en vols de chèques, Niokhor Laye Mbengue, a été acquitté dans ce dossier. Les deux ‘’copains’’ encouraient 10 ans de travaux forcés.


Le jeune Niokhor Laye Mbengue peut pousser un grand ouf de soulagement. Hier, il a été acquitté par la chambre criminelle de Dakar pour le cambriolage à l’intendance de l’Ecole nationale d’économie appliquée (Enea). Là où son coïnculpé Mamadou Dia a été déclaré coupable des faits qui lui sont reprochés. Du coup, il a été condamné à 8 ans d’emprisonnement. Egalement, le juge Seck Diouf a donné acte à la partie civile représentée par Gilbert Moussa Faye pour qu’il ne réclame pas de dommages et intérêts.
 
Dans cette affaire, le parquet avait requis 10 ans de travaux forcés contre les deux amis. Il considérait que les déclarations des coïnculpés ne pouvaient pas prospérer, puisqu’il ressort de l’enquête qu’ils se connaissent parfaitement. De ce fait, disait-il, Mbengue et Dia ont adopté une stratégie de défense bien huilée pour faire tomber l’association de malfaiteurs. Même si, lors de ce procès, Mamadou Dia, spécialisé dans la location et la vente de véhicules, pris la main dans le sac, avait reconnu les faits. Alors que Niokhor Laye Mbengue les avait violemment niés.
 
‘’A la date du 31 décembre, j’étais à Touba pour le Magal. Je suis revenu, le 2 janvier. Mamadou Dia a voulu se venger de moi, car je l’ai dribblé dans le passé. On avait retiré un chèque  et j’ai pris les 1,2 million de F CFA avant de me fondre dans la nature. Depuis lors, il m’appelait pour me menacer. C’est pourquoi il m’a cité dans cette affaire. Je n’ai pas pris part à ce cambriolage. Mon co-accusé ne raconte que des contrevérités’’, avait-il juré. Suffisant pour que son avocat plaide l’acquittement. Au moment où les conseils de Mamadou Dia ont sollicité une application bienveillante de la loi.
 
Les deux ‘’amis’’ ont été inculpés d’association de malfaiteurs, de vol en réunion commis la nuit avec effraction et usage de véhicule. En fait, après une première tentative qui a échoué, dans la nuit du 29 au 30 décembre 2013, les malfaiteurs sont revenus à la charge, le lendemain, pour accomplir leurs forfaits. Face aux gendarmes, l’intendant Gilbert Moussa Faye avait indiqué que le coffre-fort contenait la somme de 7 millions de F CFA. Qu’il a été vidé de moitié par des individus. Lors de leurs investigations, les enquêteurs ont découvert que les éléments de Dakar-ville, au cours d’une patrouille, la même nuit, avaient interpellé un groupe de jeunes avec une housse d’ordinateur contenant une forte somme d’argent. Au finish, l’argent volé d’un montant de 4,264 millions de F CFA a été restitué à l’Enea.
 
Par ailleurs, condamné 4 fois pour retrait frauduleux de chèques, Niokhor Laye Mbengue n’est pas encore sorti de l’auberge. Placé sous mandat de dépôt pour le vol de chèque d’un montant de 1,2 million de F CFA au préjudice du Grand Serigne de Dakar, il devra comparaître devant le tribunal correctionnel de Dakar.
EnQuête
Mercredi 19 Avril 2017
Dakar actu




Dans la même rubrique :
Drogba change de tête

Drogba change de tête - 16/12/2017