COLÈRE PRÉSIDENTIELLE : Macky outré par les colportages contre Niasse et Tanor


Dakaractu peut l'affirmer sans risque d'être démenti : le Président Macky Sall, pourtant réputé pas trop friand des écrits des journalistes, a très peu apprécié certains contenus de la presse (quotidiens et en ligne) de ce mardi. Et c'est un euphémisme de dire que les oreilles de certains caciques dakarois du Parti présidentiel vont chauffer dans les prochaines heures.
 
«Arrêtez d’inventer !»

Qu’est-ce qui s’est passé ?


L’affaire renvoie à la réunion que le Président de l’Alliance pour la République (Apr) a tenu, samedi dernier au Palais, entouré de l’essentiel des responsables communaux de son parti dans le département de Dakar. Une rencontre au cours de laquelle, il n’avait pas manqué de sensibiliser ces derniers, en attirant leur attention sur le fait qu'en dépit de la victoire de Bennoo Bokk Yakaar à Dakar, lors des Législatives de juillet 2017, leurs résultats électoraux n'étaient pas performants : 34%.

Et depuis cette réunion, comme à l’accoutumée, certains participants n’ont pas manqué de cafter, allant jusqu’à affirmer que Macky Sall n’a pas épargné ses alliés de Bennoo. Principalement les Présidents de l’Assemblée nationale, et du Haut Conseil des Collectivités territoriales. Prédisant que sa chute à la prochaine Présidentielle emporterait aussi Moustapha Niasse et Ousmane Tanor Dieng.

Des dires qui ont totalement outré le Président, d’autant plus que, soulignent nos interlocuteurs, tout au long des huit heures qu’a duré la réunion, il n’a pas prononcé les noms des Secrétaires généraux de l’Alliance des forces de progrès (Afp) et du Parti socialiste (Ps), encore moins prédit un funeste sort aux institutions qu’ils dirigent.

Le colporteur identifié

Enfin, Dakaractu croit savoir que ça craint pour les auteurs de ces fuites assimilées à de fausses informations potentiellement néfastes pour la cohésion de Benno. Des colporteurs apéristes réputés farouchement anti Niasse et Tanor qui auraient été identifiés.
Macky Sall est d’autant plus agacé par ces inventions, relèvent nos sources, que lors de la dernière réunion du Secrétariat exécutif national (Sen) de l’Apr, constatant avec amertume la propension des siens à bavarder dans la presse, il les sermonnait en ces termes : «Comme vous ne pouvez vous empêcher de colporter, alors, abstenez-vous au moins d’inventer et de raconter aux journalistes des faits qui sont le fruit de votre imagination».
Une requête manifestement non suivie d’effet…
Mardi 16 Janvier 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :