CHEIKH BASS SUR SERIGNE SIDI MOKHTAR : "Ce qu'il a fait en 7 ans est hallucinant... Plus de 20 milliards dépensés... "


De son rôle de porte-parole et bras droit du regretté Khalife Général des Mourides, Serigne Cheikh Bassirou Mbacké Abdou Khadre tient , de facto, le privilège de décliner une partie du bilan de ce dernier. Et c'est devant Serigne Mountakha Mbacké Bassirou et l'ensemble des petit-fils de Serigne Touba et autres Cheikhs présents à la rencontre de ce jeudi qu'il s'est acquitté de la tâche. 
La voix cassée, le chef religieux commencera par s'étonner de l'hallucinante oeuvre du Patriarche de Gouye-mbind.. '' En 7 ans, il a réussi à enregistrer d'innombrables réalisations visibles et palpables.
Son premier édifice a été d'inviter l'ensemble des musulmans à être unis et à combattre clivages et disparités. Dieu a exaucé ses vœux et prières car au cours des 7 ans qu'il a passés à la tête de la communauté Mouride, jamais il n'a été noté de divergences entre familles religieuses du Sénégal. ''
Cheikh Bass de rendre aussi un vibrant hommage à Cheikh Sidi Mokhtar qui s'est toujours illustré en période de pèlerinage en offrant des billets à des musulmans.
"Nul ne sait combien de personnes sont allés effectuer le pèlerinage à la Mecque à ses frais. Plus d'une cinquantaine de personnes par an."
Concernant les réalisations d'aspect matériel, l'ancien Khalife des Mourides s'est beaucoup investi. "Je me rappelle qu'il a remis 500 millions de francs entre les mains de Serigne Mountakha pour la construction de la résidence Khadim Rassoul à Darou Marnane. Il a aussi fait construire deux bâtiments sur la supervision de Serigne Ahmadou Mokhtar. Ces bâtiments assimilables à des hôtels 5 étoiles au vu de l'architecture et des utilitaires y afferrant ont coûté​ 1 milliard 700 millions de francs ou légèrement plus.
Dans le domaine de l'électrification, il a injecté plus de 300 millions. Pour ce qui concerne les forages, il a dépensé pas moins de 400 millions dès les premiers moments de son Khalifat. Ses actions ont aussi intéressé la grande mosquée de Touba.  Six entreprises ont été enrôlées pour parfaire l'étanchéité, l'électricité, la décoration avec le marbre. Ces travaux ont valu 7 milliards. Il a eu la même attitude avec la mosquée de Masalikoul Jinan. Rien que pour les activités de remblai, il a dépensé 1 milliard 200 millions de francs. Pour une partie de la construction, 4 milliards ont été dégagés. Une enveloppe de 12 milliards a été épuisée juste pour les travaux d'achèvement. Par conséquent, ses réalisations ont dépassé la vingtaine de milliards de francs. Je n'ai pas inscrit sur la liste les maisons dédiées à Serigne Touba qu'il faisait construire...''

C'est sur ces notes que la rencontre s'est achevée. Serigne Mountakha Mbacké Bassirou formulera des prières avant que la séance ne soit levée.
Jeudi 25 Janvier 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :