Bibo, Fraport et le scandale de corruption présumée à l'AIBD : Un sous-compte débusqué à Monaco

Comme nous le révélions, la Justice allemande a effectué une perquisition dans les locaux de Fraport soupçonné d'avoir à l'époque acheté des autorités sénégalaises ou leurs proches pour décrocher le marché de construction de l'aéroport international Blaise Diagne. L'enquêteur de la Banque mondiale a établi un lien financier formel entre Fraport, Ibrahim Aboukhalil Bourgi, Karim Aboukhalil et Mamadou Pouye. Ce à travers un compte ouvert à la Julius Bank au nom de Afriport SA qui est le holding de la société en joint-venture crée entre Fraport Ag (Frankfurt Airport Worldwifde Services) et la société allemande Contrac Flughafen Konzessions Gmbh (fournisseur régulier du groupe BIBO) dans le but d’opérer le futur aéroport de Diass. À côté, la Banque mondiale révèle l'existence d'un sous-compte en euros dont les bénéficiaires sont Mr. Ibrahim Aboukhalil, Karim Aboukhalil et Mamadou Pouye D644/198. Deuxième partie de nos révélations exclusives.


Compte « Afriport SA » -D644-

I.        L’ouverture du compte

-Le compte est ouvert au nom d’une société domiciliée au Luxembourg à la demande de Mr. Christian  Bühlmann et d’Alexandre Taskiran   en leur qualité d’administrateurs de la société. Ils sont tous les deux des collaborateurs de Mr. Van Lienden dirigeant du cabinet d’expertise comptable  et de commissariat aux comptes Trust Consult SA au Luxembourg.  D644/84.
Afriport SA est le holding de la société en joint-venture crée entre Fraport Ag (Frankfurt Airport Worldwifde Services) et la société allemande Contrac Flughafen  Konzessions Gmbh (fournisseur régulier du groupe BIBO) dans le but d’opérer le futur aéroport de Diass. -D644/64-
-Compte bancaire n° 5118123
-Date d’ouverture du compte: le 12/12/2006
-Avec un sous-compte en € (978)
-Les ayants-droit économiques désignés sont Mr. Ibrahim Aboukhalil, Karim Aboukhalil et Mamadou Pouye D644/198  et la société Fraport D644/200.
-une décharge de responsabilité et un gage ont  été signés au –profit de la banque. D644/194 – D644/192
-Mr. Bülmann a demandé une gestion prudente du compte. -D644/184- Les actionnaires  déclarés de la société sont Fraport AG Frankfurt Airport Services Worldwide (10% du capital) et la société Contrac Flughafen Konzessions Gmbh (90% du capital). D644/88

II.        Fonctionnement du compte

Au crédit :
La société allemande de services aéroportuaires Contrac Gmbh est pratiquement la seule à faire créditer le compte AFRIPORT pour 1,7 million €.
Au débit :
Le principal bénéficiaire des paiements effectués à partir de ce compte est la société DAPORT pour un montant de 1,414 million €.

III.        Analyse et questions éventuelles

Les relevés bancaires traduisent le caractère récent de la création et du début des activités de la société : l’actionnaire fait une avance d’argent pour lancer les activités et payer le premier fournisseur de services  qui semble être en même temps un actionnaire".
Le compte « Dahlia Corporate SA » -D625-

I.        L’ouverture du compte

La société est domiciliée aux BVI chez CITCO (voir compte Lipa Capital Finance Corp D614) qui peut ouvrir d’autres comptes n’importe où...
- Compte bancaire n° 51 02 367
- Ouverture le 10/09/2002, avec 2 sous-comptes en $ (840) en € (978) -D625/74-
- Compte ouvert par Aboukhalil Ibrahim en sa qualité de Directeur de la société  -D625/74-
- Il déclare résider à Beyrouth -D625/66- à l’adresse de Mme  Nadia Bourgi -D625/686-
- Il signe un mandat de gestion avec constitution d’un gage de valeurs -D625/60-
- L’objectif exigé via un effet de levier est la création d’un revenu (gestion risquée).
- Il dit que son patrimoine est on shore à 25% et offshore à 75%, et se trouve investit en immobilier à hauteur de 25%.
- Le portefeuille confié en gestion via ce compte représente 15% de ses actifs.

II.        Fonctionnement du compte

Avant le tableau des opérations supérieures ou égales à 50 000€ ou $, les mouvements de fonds sont présentées dans un seul compte pour  expliquer  les déductions faites au fur et à mesure de quelques opérations  précises. Le virement de certaines sommes ont permis de repérer  une société domiciliée à Beyrouth et disposant d’un compte bancaire ouvert auprès de la Byblos Bank. Il s’agit  du  compte « refuge » de Mr. Ibrahim Aboukhalil géré / gardé  par sa tante Nadia Bourgi.
Ce compte peut évidemment être alimenté à partir de n’importe quel autre compte dans le monde et alimenter à son tour, ceux du groupe BIBO.
*** On apprend que l’adresse du Group correspond à celle de la société Strategic Consulting Group qui est domiciliée place du Musée à Beyrouth, dans le  quartier Achrafiefh. Il est également confirmé que le compte  du groupe est ouvert auprès de la St- Nicolas Branch qui est, comme on l’a vu,  l’agence la plus proche dans ce quartier de la Byblos Banque. Autrement dit la Strategic Consulting Group est le véritable siège du groupe dirigé par Ibrahim  Aboukhalil. Cette société holding est probablement placée sous la direction de Nadia Bourgi, la tante d’Ibrahim. ***

*** Ici, Le système des relations financières tel qu’organisé par Ibrahim Aboukhalil apparaît clairement. Cela fonctionne  toujours avec une relation triangulaire, jamais directe entre un débiteur et un créancier (comme normalement). Ibrahim Aboukhalil, lui, fait toujours transiter les sommes d’argent via un compte appartenant à une  tierce personne physique ou morale supplémentaire qui cache la réalité de l’opération sous –jacente. Le véritable créancier ou débiteur d’une opération  n’est jamais le premier mais toujours le second. Cette intermédiation triangulaire est typique des opérations de blanchiment d’argent. ***

1°) En ce qui concerne le fonctionnement du sous-compte en $, nous pouvons constater que :
Au crédit :
-Le compte a d’abord été crédité en 2003 de 409 574,27 $  dont 351 776,59 sont le résultat d’une opération de change faite à partir du sous-compte  en euros € (lui-même alimenté par le compte « Group » du Liban).
Le surplus a été crédité par Karim Aboukhalil soit 57 797,68 $.
-A cette somme, ce sont ajoutés 130 132 $  payés par la société Blue Dell en 2009.
Au total, le compte a été crédité de 526 000 $.
Au débit :
-Le compte a été débité de  404 790,16 $ au profit du compte  Aboukhalil Ibrahim & Karim. (Fin 2003/début 2004)
-En 2009, le compte a été débité de 113 147,61 $ au profit du compte du cabinet d’architecte Stephan Antoni.
L’argent a été payé par la société Blue Dell via le compte de Karim personne physique puis celui de Dahlia...
Au total, le compte a été débité d’environ 520  000 $.
**Commentaires** : Ce sous-compte en dollars $ n’a été utilisé que comme un compte de passage au profit du compte Aboukhalil I & K  selon un parcours triangulaire (l’argent ayant été rapidement transféré du compte de Karim Aboukhalil  vers le compte Dahlia puis vers le compte Aboukhalil I & K).
Accessoirement,  un architecte a été payé par la société Blue Dell via le compte de Karim personne physique puis celui de Dahlia...

2°)  En ce qui concerne le sous -compte en € :
Au débit :
-Le compte totalise une somme de l’ordre de 5,2 millions € (entre 2003 et 2012).
-Au profit du compte Aboukhalil I & K, le total des débits atteint  un peu plus de 5 millions d’€.
-A l’évidence, le compte DAHLIA a été alimenté le compte Aboukhalil I & K,  le compte « Tour de contrôle » utilisé par Ibrahim Aboukhalil  avec 3 pics:
-En 2003, 1 044 344€ (dont une opération spot de 304 860 € pour acheter 351 776 ,59 $ virés sur le sous compte en $ de la société Dahlia puis sur le compte $ d’A I & K dès le 12/12/2003 D 625/22.Au départ l’argent avait été débité du compte du Groupe au Liban, c'est-à-dire du compte ouvert auprès de la banque Byblos à Beyrouth.
-En 2006, 798 076€
-En 2007, 1 234 242 €
Il semble que MR. Ibrahim Aboukhalil ait fait une acquisition immobilière ayant justifié l’intervention et lepaiement d’un cabinet d’architecte en 2009 (l’acquisition de l’actif immobilier pouvant être antérieure à l’année 2009).
Au crédit :
-Le compte totalise une somme de l’ordre de 5, 6 millions d’€.
-Mais les rapprochements montrent que plus de 5,4 millions proviennent du même compte soit du « donneur d’ordre » soit du compte «Group »  soit du compte de la société « Strategic Consulting Group » domiciliée à Beyrouth  qui dispose d’un compte ouvert auprès de la Banque Byblos.

On voit également que les apports les plus importants ont été faits dans le courant de l’exercice 2007 (plus de 1,5 millions d’€). Cela correspond d’ailleurs à l’année des plus forts débits.
La société « Strategic Consulting Group » a directement contribué (en son nom) pour environ 1,4 millions d’€.
- Dahlia  sert d’écran entre le patrimoine « sécurisé » de Mr. Aboukhalil au Liban et ses comptes opérationnels.
Compte (commun) « Aboukhalil Ibrahim & Karim » -D626-

I.        L’ouverture du compte

- Compte n°5102375
- Ouverture le 14/08/2002
- Avec 2 sous-comptes :
1°) en $ cpte n° 001 000 840
2°) en € cpte n° 001 000 978
- Le compte garantit -D626/181- le compte de la société Menzies Afrique SA et  * le  compte de la SCI AISA.
-Ayants droit économiques : Ibrahim Aboukhalil & Karim Aboukhalil (né le 30/04/1969).
-Ibrahim choisit une gestion « avec effet de levier », c'est-à-dire  à risques car parfois il peut emprunter de l’argent à la banque pour faire ses opérations de placements.
-une décharge de responsabilité et un gage (nantissement)  sont signés (en faveur du banquier) –D628/198-
-Ibrahim dit le 08/08/2002 être compétent en matière d’opérations sur titres depuis 10 ans.
-Ibrahim Aboukhalil dit être résident à Dakar depuis 2002.
- Ibrahim déclare le 08/08/2002, un patrimoine domicilié à 50% off –shore et 50% on –shore, dont 20% du total investit dans l’immobilier.
-le 08/08/2002, il dit que le portefeuille titres sur ce compte représente 5% de sa fortune. –D626/170-.

II.        Fonctionnement du compte

Au crédit :
- 5,9 millions d’€  M.A Engineering
- 4,7 millions d’€  DAHLIA
- 2,868  millions d’€ entre  2003 et 2006 (2,5 millions  le 01/12/2004, en une seule fois) « donneur d’ordre »
-2,894  millions entre 2006 et 20010-Menzies Afrique SA (c’est à dire MMEA SA)
-1,4 million d’€ entre 2011 et 2012.Menzies Middle East & Africa SA
-1,5 million d’€ Coral Management Services
-1,5 million d’€Menzies Afrique Centrale
-1 million d’€  GP International Group

Au débit :
- 5,4 millions d’€ DJOZ
-1,4 million d’€ à Ibrahim Aboukhalil
-2,7 million d’€ à Menzies Afrique SA (MMEA SA)  + 1,4 million de $
-1,5 million d’€ « bénéficiaire inconnu ».
-1,1 million d’€ General Air Services
Convention: comme pour les comptes précédents le relevé  des opérations a été retraité et ne retient que les opérations supérieures ou égales à  50 000 F CFA.
Les opérations inférieures à ces chiffres n’ont pas été considérées comme déterminantes du sens et du volume des flux financiers à l’intérieur du «groupe» dirigé par Ibrahim Aboukhalil.
La ligne des totaux globaux surlignée en bleue  permet la comparaison avec les totaux retraités.

III.        Analyse du compte et questions éventuelles

On voit clairement que les circuits triangulaires organisés par Mr. Ibrahim Aboukhalil  à partir des sociétés AHS, du Liban ou du Luxembourg (Menzies SA) ont comme premier rôle de faire écran à ses opérations personnelles, immobilières ou autres.
 Compte « Equium SA » -D627- Compte « Equium SA » -D628-

I.        L’ouverture du compte -D627-

-Compte  ouvert auprès d’ING Monaco par MR. Paul Van Lienden au nom d’une société fondée et domiciliée le 18/032/2004 au Luxembourg. Au départ le compte avait été ouvert auprès d’une filiale de la BNP à Luxembourg.
-Les actionnaires d’Equium SA sont Ibrahim Aboukhalil  (50% du capital D627/46), Karim  Aboukhalil  et Mamadou Pouye.
-Au début de l’année 2010,  2 collaborateurs du cabinet fiduciaire luxembourgeois Trust Consult, dirigé par MR. Van Lienden,  ont été désignés comme directeurs de la société.
Lors de l’ouverture du compte Ibrahim avait  précisé qu’il avait  débuté sa carrière avec son oncle en travaillant à Dakar pour la société de transport « Bourgi –Transit » (qui était la société fondée par son grand-père maternel).
Il dit faire partie de la communauté libanaise de Dakar et être titulaire d’un MBA obtenu aux USA.
Il dit également que ses principaux centres d’intérêt dans les affaires sont les activités de maintenance aéroportuaire et celles liées à l’immobilier.
-Numéro de compte : 5108004
-Date d’ouverture du compte: le 07/07/2004:
-Avec deux sous-comptes :
*en $  n°840
*en €  n°978
-Le compte n’a fonctionné qu’en €.
-Ibrahim et Karim Aboukhalil sont déclarés comme étant les ayants droit économiques de la société avec Mamadou Pouye. D627/59-
-le type de gestion sollicitée pour ce compte est une gestion à risque (dite avec effet de levier).D627/56
-Date de clôture : le 13/08/2012

II.        Fonctionnement du compte Equium SA -D628-

-Le compte n’a  fonctionné qu’en € et pour des sommes ≤ à 50 000 €. Il a été utilisé pour payer un certain nombre d’intermédiaires fiduciaires comme par exemple les sociétés Trust Consult (34 000 €), International Corporate Structuring  à Monaco (47 000 €), Antinori & Associés (architecte) etc…
-Le compte est crédité à partir du compte A I & K.
Donc, Ibrahim Aboukhalil paie les cabinets de services juridiques, financiers ou d’études par l’intermédiaire de ce compte avec l’argent qui transite par le compte Aboukhalil I & K, financé dans les conditions précédemment décrites et qui est devenu un compte véritablement personnel.
-Le compte a été clôturé le 13/08/2012.
Compte « Pearl Capital Investments Ltd » -D629-

I.        L’ouverture du compte

-Compte ouvert au nom d’une société off shore installée à Hong-Kong par Paul Van Lienden.
-Numéro de compte 51 37 748
-Date d’ouverture : 31/07/2012
-Les ayants droit économiques sont Ibrahim et Karim Aboukhalil, Mamadou  Pouye et Julien Boillot.
-Leur mandataire Mr. Lienden a signé une garantie de gestion au profit de la banque.

II.        Fonctionnement du Compte

III.        Analyse et questions éventuelles à Mr. Ibrahim Aboukhalil

Ce compte a été alimenté à partir du compte de la société Metinvest Equity SA.
On voit que Mr. Aboukhalil s’est inspiré du nom de la société Black Pearl Finance (son fournisseur au Luxembourg)  pour créer sa propre structure  mais à …Hong-Kong.
Metinvest est financée par les comptes A I & K  et « donneur d’ordre », c’est à dire par Ibrahim Aboukhalil.
Autrement dit, Ibrahim Aboukhalil peut faire sortir tout l’argent nécessaire de son groupe par cette voie.
Compte « General Air Services SA » -D630-

I.        L’ouverture du compte

-Ouvert à la demande de Mr. Paul Van Lienden au nom de la société anonyme General Air Services SA enregistrée au Panama (par le cabinet Aleman, Cordero, Galindo & Lee).
Mr. Van Lienden déclare être le président de la société.
- Compte n°5122988
-Ouvert le 10/01/2008
-Avec 2 sous-comptes :
*en $ (840)
*en € (978)
-Les ayants droit économiques déclarés de ce compte sont Ibrahim Aboukhalil, Karim Aboukhalil et Mamadou Pouye –D630/15 et D630/82-
-Mr. Van Lienden  demande une gestion prudente des fonds de la société. –D630/69-

II.        Fonctionnement du compte

Au crédit
-Ce compte est principalement financé à partir du compte A I & K (1,093 million d’€) et du compte M.A Engineering. (160 000 € + 800 000 $).
Au débit
Le compte a servi à payer un sous-traitant, à savoir une société allemande de services et de maintenance aéroportuaire, la société Contrac Cobus GMbH (1,833 million d’€). A I & K n’apparaît pas dans les comptes du sous –traitant.
Compte « Djoz SA » -D631-

I.         L’ouverture du compte

La société Djoz SA est une société anonyme inscrite au Luxembourg. Le compte est ouvert à la demande de Mr. Ibrahim Aboukhalil  en sa qualité déclarée d’administrateur délégué. (D631/115)
- Compte n° 51 10 084
-Ouvert le 28/02/2005
-Avec un sous-compte en € (978)
-Ibrahim ABOUKHALIL est l’ayant droit économique du compte  -D631/110-
-C’est lui qui constitue un gage et une caution  au profit de la banque D631/103-98
-Il demande une gestion prudente des fonds de la société. D631/93-
-Les deux actionnaires de la société sont Ibrahim Aboukhalil et son père Nasrat Abou Khalil (né le 26/06/1924) à Beyrouth. D631/46

II.        Fonctionnement du compte

-Tableau des opérations supérieures ou égales à 50 000 €
III.        Analyse et questions éventuelles
Le compte A I & K finance celui de la société DJOZ (créée en 2005) à hauteur de 5,435 millions €. Ibrahim paie ses immeubles (acquis probablement en 2007 au –vu des débits constatés) avec l’argent du groupe (en finançant la SCI AISA à hauteur de  3,327 millions €).
Compte « Airport Bus Services  Corporate Ltd » -D632-

I.        L’ouverture du compte

-Compte ouvert au nom d’une société domiciliée aux BVI par la société fiduciaire CITCO (installée elle-même aux BVI et à Monaco).
-Ouvert  le 27/11/2002 à la demande de Mr. Ibrahim Aboukhalil  qui se déclare comme directeur de la société. D632/98-
-Compte bancaire n° 51 03 126
-Ouvert avec 2 sous-comptes :
*en $ (840)
*en € (978)
-les ayants droit économiques sont : -D632/88-
Ibrahim Aboukhalil ;
Karim Aboukhalil ;
Mamadou Pouye.
-Mr. Ibrahim Aboukhalil a constitué un gage au profit de la banque. D632/79
-Il a demandé une gestion du compte risquée (avec effet de levier). D632/75

II.        Fonctionnement du compte

Au crédit
La société ABS est financé par les sociétés AHS à hauteur de 1,781 million €, par ABS Dakar pour 918 000 € et par « donneur d’ordre » pour plus de 2 millions d’€.
Au débit
ABS paie le même sous-traitant que celui payé par la société Général Air Services SA à savoir la société allemande Contrac Gmbh (2,348 millions€).

III.        Analyse et questions éventuelles

-Ibrahim Aboukhalil fait jouer à la société ABS  un rôle de sociétés écran alors même que cette société a une activité commerciale ;
Les sommes produites par les sociétés AHS, ABS Dakar  ne sont pas blanchies mais au contraire « noircies » par leur passage dans le compte ABS Services Corporate  Ltd domiciliée aux BVI.
-Ici aussi Mr. Aboukhalil  met en œuvre une relation financière triangulaire sans aucune justification économique.
Compte «Regory Invest Inc» -D633-

I.        L’ouverture du compte

-Le compte est ouvert au nom d’une société offshore installée au Panama à la demande de Mr. Mamadou Pouye en sa qualité de mandataire de la société. –D633/79-
-Compte bancaire n° 51 18 840
-Ouvert le 20/02/2007 avec 2 sous-comptes :
*en $ et en €.
-Finalement Mr. Mamadou Pouye se déclare comme l’ayant-droit économique du compte.-D633/70-
-C’est Mr. Pouye qui constitue un gage sur ce compte au profit de la banque. -D636/66-
-Mr. Pouye bénéficie d’une carte de crédit -D633/62-
-Il demande une gestion prudente du compte. -D633/60-
-Mr. Paul Van Lienden apparaît comme président de la société : -D633/56-

II.        Fonctionnement du compte

Au crédit
Le compte  Regory ouvert au Panama est financé par le compte Aboukhalil I& K (508 000 $) mais surtout par deux autres sociétés off-shore : Ici de l’argent d’origine inconnue « rentre » dans le groupe.
-la première au Panama (Lewalk Capital Corp. A hauteur de 1,177 million d’€)
-la seconde à Dubaï (la société Seaburry  à hauteur de 888 000 €).
Au débit
Le compte finance Mamadou Pouye pour 1,425 million €.

III.        Analyse et questions éventuelles

Il est clair que Mr. Aboukhalil dispose d’autres comptes offshores que ceux  révélés par les documents de Monaco.
Compte « Metinvest Equity SA » -D634-

I.        L’ouverture du compte

-Compte ouvert le 18/11/2004 au nom d’une société domiciliée au Luxembourg.
-Compte est ouvert à la demande d’un administrateur de la société, Mr. Christian Bühlmann, faisant partie d’un cabinet fiduciaire.
-Compte bancaire n° 51 08 535
-Ouvert avec 2 sous-comptes :
*en $ (840)
*en € (978).
-les ayants droit économiques sur le compte sont Ibrahim Aboukhalil, Karim Aboukhalil et Mamadou Pouye –D634/72 et un camerounais résident à Dakar, MR. Serge Nana Njike. –D634/71.
-il s’agit des actionnaires de la société. -D634/67- Mr. Ibrahim Aboukhalil restant l’actionnaire majoritaire avec 44% du capital (son frère Karim en détenant 36%).
-les hommes de paille sont les mêmes (les collaborateurs des fiduciaires), mais on peut remarquer, à nouveau, la présence parmi eux de Mr. Paul Van Lienden. –D634/57-
-Mr. Bühlmann a signé un gage sur ce compte au profit de la banque gestionnaire.
-Il préconise une gestion très prudente du compte. –D634/38-

II.        Fonctionnement du compte

-Le compte en $ n ‘ a pas fonctionné.
-Le compte en € :
Au crédit :
Le compte est financé par Aboukhalil I & K pour 448 00O € et par « donneur d’ordre » pour 1,157 million d’€.
Au débit :
Le compte finance Coral (420 000 €), Pearl Capital Investment (540 000 €) la société créée par Ibrahim Aboukhalil et divers paiements.

III.        Analyse et questions éventuelles

Ibrahim Aboukhalil fait sortir de son groupe la somme de 540 000 € au profit d’une nouvelle off shore créée à Hong-Kong, la société Pearl Capital Investments Ltd.
L’argent sort du groupe grâce à une société écran domiciliée au Luxembourg pour alimenter une seconde société écran domiciliée à Hong –Kong.
Metinvest a été créée en 2004 et Pearl Capital en 2012 : il se confirme que Mr. Aboukhalil renforce l’opacité de ses structures depuis 2011 (renvoi vers les comptes des sociétés Menzies).
Compte « Menzies Afrique Centrale Ltd » -D635-

I.        L’ouverture du compte

-Compte ouvert au nom de la société domiciliée aux BVI à la demande de son directeur, en l’espèce la société Lea Trading, elle-même inscrite aux BVI (par le cabinet Trident Trust Company domicilié aux BVI à l’adresse suivante : Trident Chambers, Wickhams Cay, Po box 146, Road Town à Tortola) et qui est représentée par Mr. Paul Van Lienden –D635/117-D635/95

Il serait utile de savoir si dans les comptes de cette  société TRIDENT UK  on trouve trace de  virements  qui auraient pu être fait au bénéfice d’une des sociétés offshore immatriculées aux BVI ou ailleurs par MR. Ibrahim Aboukhalil.
-Compte bancaire n° 5106958
-Avec 2 sous-comptes :
*en $ (840)
*en € (978)
-Date d’ouverture : 17/12/2003
-Le directeur est la société LEA Trading
-Les ayants droit économiques déclarés sont : -D635/112-
Ibrahim Aboukhalil
Karim Aboukhalil
Mamadou Pouye
-Mr. Van Lienden demande une gestion prudente du compte : -D635/103-
Il est également intéressant de remarquer qu’au sein de la banque (à l’époque l’ING Bank), le « comité d’affaires avait appelé à la vigilance sur les deux comptes ouverts par la Menzies Afrique Centrale (n°5106958 –D635) et par la Menzies Middle East & Afrique SA (n°5106931 –D637). Le comité avait également demandé que le gestionnaire du compte retrace la structure du groupe, les liens avec une société Bio-Data, en précisant les activités commerciales et les raisons de la création d’une telle organisation.
**NB : La banque n’a pas joint les rapports  adressés au comité au-moment de la remise des documents aux autorités judiciaires. D635/54, 53,52.
**NB : Des documents relatifs à un compte et une société MENZIES AFRIQUE CENTRALE Ltd RUB figurent en cote D642 mais sans être accompagné d’aucun document utile ni relevé bancaire.
Ils ont été exclus de toute analyse.

II.        Fonctionnement du compte

Au crédit :
Les principaux commanditaires de la société Menzies Afrique Centrale sont « donneur d’ordre » (soit Ibrahim Aboukhalil pour 3,3 millions d’€, AHS pour 1,5 million d’€ et le compte A I & K pour 300 000 €, soit un  total général (de l’ensemble des opérations) plus de 5,6 millions d’€.
Au débit :
-les principaux débits ont été effectués au –profit d’un « bénéficiaire inconnu »  pour 1,6 million €, du compte A I & K pour 1,5 million € et d’un compte Menzies Aviation Group  pour 1 million € (qui est une société sous-traitante appartenant au groupe anglais John Menzies) représentant plus de 4,8 millions d’€ sur un total  général de 5,585 millions d’€ (700 000 € ont été destinés au compte Coral).
En réalité ce compte fonctionne non pas comme un compte commercial m ais comme un compte écran : l’argent ne reste pas, il ne fait que passer. BIBO l’a clôturé le 26/12/2006.
Compte « FONTABEL » -D636-

I.        L’ouverture du compte

La société Fontabel est une compagnie internationale domiciliée aux BVI, il s’agit d’une autre société off shore pour laquelle Mme Nadia Bourgi a demandé l’ouverture d’un compte auprès de l’ING/Julius Baër à Monaco. D636/209-
**La société Fontabel a été créée le 15/08/2000 –D636/162- par l’intermédiaire d’une société fiduciaire la « CITCO » (qui a une filiale à Monaco) dont le siège est aux BVI à la même adresse que la Trident Trust Company à savoir Wickhams Cay Road Town à Tortola (ce qui correspond au CITCO Building  Po Box 662) -D636/209,201 et D615, D620, D635.
-Compte bancaire n°5101522
-Date d’ouverture : le 25/06/2002
Avec 2 sous-comptes : en $ (840) et en € (978).
-Mme Nadia Bourgi se déclare être la bénéficiaire économique du compte. -D636/198-
**Une convention de trust a été signée entre Nadia Bourgi et la société « ICS Nominees SA » domiciliée à la même adresse que la Trident Trust Company et que  la société CITCO  (à savoir Trident Chambers P.O. Box 146, Road Town à Tortola). D636/196
La convention fait d’ICS le gestionnaire de la société Fontabel (pas du compte bancaire).
Mais comme il a été dit plus haut, c’est la société CITCO qui a procédé aux formalités d’enregistrement de la société Fontabel. D636/180 et qui certifie que Mme Nadia Bourgi est bien la directrice de la société. D636/182
***Cela démontre que CITCO BVI, ICS  BVI = Investment Corporate Structuring qui a un bureau à Monaco,  ou TRIDENT TRUST Company  BVI qui a des bureaux à Londres travaillent ensemble voire sont une seule et même société ayant un siège commun aux BVI et différentes activités spécialisées sous des enseignes différentes.
-Ferial Bourgi et Ibrahim Aboukhalil bénéficient d’une procuration. D363/193.
-Nadia Bourgi a également signé une procuration à Mme Nadia Seemuth (domiciliée à Dakar chez Ibrahim Aboukhalil, 18 Av. Roume). A priori cela semble être la fille de Nadia Bourgi. D363/190
-Mme Nadia Bourgi a  demandé une gestion prudente de ce compte. D3693/186

II.        Fonctionnement du compte

Au crédit :
Le compte Fontabel est financé par la vente de titres mobiliers et par Nadia Bourgi (pour 837 000 $).
Au débit :
Le compte renvoie 400 000 $ vers Nadia Bourgi.
Il reste à récupérer sur ce compte plus de 1,3 million d’€.

III.        Analyse et questions éventuelles

Fontabel  a fonctionné comme  un compte titre, géré par un trust aux BVI et à Monaco (CITCO/ICS). C’est un compte patrimonial avec lequel Nadia Bourgi utilise tout ou partie des sommes qu’elle a reçu du groupe BOIBO via les comptes LIPA ou ORAH,  par exemple.
L’argent « détourné » du groupe BIBO est réintroduit ici, « blanchi »  dans un compte patrimonial à Monaco alimenté normalement par Mme Bourgi depuis le Liban.
Compte « Menzies Middle East & Africa Holdings SA » -D637-

I.        L’ouverture du compte

-Compte ouvert au nom d’une société off shore installée au Panama, à la demande de Mr. Paul Van Lienden
-Mr. Van Lienden  déclare être le Président de la société. D637/56 et 28
-Compte bancaire n° 5132347
-Date d’ouverture : 14/11/2011
-Avec 2 sous-comptes :
*en $ (840)
*en € (978)
-Les ayants droit économiques sont Ibrahim Aboukhalil, Karim Aboukhalil et Mamadou Pouye. D637/49
-Mr. Van Lienden a accepté la constitution d’un gage sur ce compte au-profit du banquier. D637/41
-Il demande une gestion prudente du compte. D637/30

II. Fonctionnement du compte

Au crédit :
Le compte a été financé en 2011 et 2012 avec plus de 2,9 millions d’€ en provenance du compte Menzies SA au Luxembourg, lui même financé par les comptes AHS (voir le compte Menzies Middle East & Africa Group Ltd ouvert à Hong-Kong).

III. Analyse et questions éventuelles

Nous avons déjà constaté l’opacification du circuit financier suivi par les sommes que Mr. Ibrahim Aboukhalil a fait sortir de son groupe soit pour des acquisitions immobilières, soit pour des achats de titres avec sa tante Nadia Bourgi.
Menzies Holdings au Panama n’est qu’une société écran supplémentaire.
Compte « Menzies Afrique SA » -D638-

I. L’ouverture du compte

-Compte ouvert au nom d’une société inscrite au Luxembourg. L’ouverture est demandée par MR. Paul Van Lienden qui se présente comme mandataire. D638/71
-Au départ la dénomination de la société était Menzies Afrique SA.
-Le18 Mars 2011, à l’occasion de la transformation de la société en SOPARFI (société de participations financières bénéficiant d’un régime fiscal particulier à qui il est permis non seulement d’avoir une activité de holding mais aussi une activité commerciale ou industrielle), la dénomination sociale est devenue Menzies Middle East And Africa SA (MMEA SA)
-Compte bancaire n° 5106931
-Date d’ouverture: le 17/12/2003
-Avec 2 sous-comptes :
*en $ (840) et en € (978).
-les ayants droit économiques sont : D638/65
-Ibrahim Aboukhalil
-Karim Aboukhalil
-Mamadou Pouye.
Ils en sont les actionnaires (Ibrahim Aboukhalil détient 50% du capital, son frère Karim 40%, Mr. Pouye 10%) D638/61.
-Mr. Lienden a constitué un gage au profit du banquier. D638/52
-Il est sollicitée une gestion prudente du compte. D638/45

II. Fonctionnement du compte

Au crédit :
Le compte est essentiellement financé par :
- les sociétés AHS  pour 7 861 462 €   et  pour 1 790 940 $ ;
-le compte A I & K pour 2,3   millions € et 1,4 million $ ;
-le compte « donneur d’ordre » pour 2,613 millions €.
Au débit :
Le compte finance :
-Aboukhalil I & K pour 2,903 millions € (entre 2004 et 2010)
-AHS  pour 2,3 millions € et 1 million $
-Menzies Middle East Group Ltd pour 2,923 millions € (entre 2011 et 2012)
-Karim Aboukhalil  pour plus de 2,8  millions €.

III. Analyse et questions éventuelles

-Menzies Middle East & Afrique SA est devenue le holding des sociétés Menzies et au-delà de tout le groupe BIBO.
-La réorganisation du groupe s’est faite à l’occasion de la montée en puissance du « groupe AHS » et de l’ouverture de la nouvelle filiale AHS Jordan.
A ce niveau, des sociétés du groupe les financements opérés reflètent directement le sens du contrôle capitalistique du groupe.
Entre AHS et Menzies SA, il n’y a pas de sociétés écran : les financements s’opèrent directement (au profit des sociétés Menzies).
Compte « Karim Aboukhalil » -D640-

I. L’ouverture du compte:

-Date d’ouverture : le 09/08/2006 D640/86 par Mr. Karim Aboukhalil
-Compte bancaire n° 5116937
-Avec 2 sous-comptes :
*en $ n° 001 000 840
*en € n° 001 000 840
-Ouvert le 09/08/2006 par Mr. Karim Aboukhalil
-Procuration donnée à Ibrahim Aboukhalil D640/72
-Il signe un gage général au profit de la banque.
-Il choisit un mode de gestion prudent.

II. Fonctionnement du compte

Au crédit :
Le compte de Karim Aboukhalil  reçoit 2, 880 millions € du compte Menzies Middle East & Africa SA, près de 600 000 € de M.A Engineering  et plus de 500 000 € d’une société Finsburi-Investment
Au débit :
C’est Karim Aboukhalil lui même qui bénéficie des plus gros débits (pour 645 000 €).

III. Analyse /questions éventuelles

L’argent sort du groupe pour alimenter le compte  personnel du frère d’Ibrahim Aboukhalil et sur lequel il bénéficie d’une procuration.
Au total ce compte a été crédité d’une somme supérieure à 5 millions d’€.
Compte « ORAH Placements SA » -D641-

I. L’ouverture du compte

-Compte ouvert au nom d’une société installée aux BVI, à la demande de Mme Nadia Bourgi qui  déclare en être le Directeur. D642/252
C’est encore  le « cabinet » CITCO qui a procédé à l’enregistrement de cette structure. D641/204
On voit également que la société CITCO est venue  aux droits de la société TCG Mango SA. D641/203
-Compte bancaire n° 5101514
-Compte ouvert : le 10/05/2002
-Avec 3 sous-comptes : en € et en $ et aussi un compte en Livres anglaises
-Mme Nadia Bourgi déclare en être  la bénéficiaire économique. D241/244
-2  autres personnes bénéficient de la signature sur ce compte : MR. Ibrahim Aboukhalil    et Mme Ferial Hassan (-Bourgi)  D641/233.
-une 3ième personne obtient une procuration sur ce compte  Mme Nadia Seemuth (qui est une nièce ou la fille de Mme Nadia Bourgi).  D641/234
Mme Nadia Bourgi a signé un gage et un acte de caution sur ce compte  au –profit de la Banque. D 641/223
-Elle en sollicite une gestion prudente.

II. Fonctionnement du compte

Au crédit :
Nadia Bourgi alimente ce compte (505 000 €) et vend des titres pour plus de 1,7 million de $ et pour plus de 1,6 million d’€.
Au débit :
On trouve des achats d’obligations (740 000 $) et pour plus de 1,4 million € au profit de Nadia Bourgi (732 000 €) et sa fille Nadia Seemuth  (738 000 €).
Compte « BlueDell Investment Holdings Ltd » -D642-

I. L’ouverture du compte

-Compte ouvert au nom d’une société offshore installée aux BVI (via les services de la société CITCO).
Le compte est ouvert à la demande de Mr. Ibrahim Aboukhalil qui dit en être le directeur. D642/131
CITCO  remplace la société TCG Monaco SA D642/130
-Compte bancaire n° 5102758
-Date d’ouverture : le 01/10/2002
-Avec 2 sous-comptes en $ et en €.
-Mr. Ibrahim Aboukhalil déclare être le bénéficiaire du compte. D642/185
-il a accepté un gage sur ce compte au-bénéfice du banquier. D642/170
-il sollicite une gestion risquée, avec effet de levier, sur ce compte. D642/157
-le 23/09/2002 il dit avoir des revenus de 300 000 € par an et en détenir un tiers off shore. D642/156.
-Il précise que la valeur nette de ses actifs est de 5 millions d’€ D642/156 et bénéficier d’un haut niveau de vie D642/155.

II. Fonctionnement du Compte

Au crédit :
Pour la plus grosse part il est financé par « donneur d’ordre » soit ici par Ibrahim Aboukhalil  pour 1,150 million $, par le compte A I & K (pour 350 000 $ et 157 000 €)  et par Ibrahim Aboukhalil lui même (496 000 $).
En clair le compte est financé par Ibrahim Aboukhalil
Au débit :
-Il alimente en $ le compte Aboukhalil I & K (750 000 $), Dahlia (194 000$) et HBK (200 000 $).

III. Analyse et questions éventuelles

Le compte Blue Dell ne sert à rien sauf à cacher l’identité du « donneur d’ordre », ou encore l’origine de l’argent versé sur le compte Aboukhalil I & k, c’est à dire le Liban.
Le compte est clôturé en 2011 et « ferme » la piste libanaise.

Compte « Menzies Afrique Centrale Rub » -D642-

Le compte n’a pas fonctionné. (Voir le compte Menzies Afrique Centrale –D635-N°22)
Compte « MA Engineering Corp » -D643-

I. L’ouverture du compte

Le compte est ouvert au nom d’une société installée au Panama  à la demande de Mr. Paul Van Lienden qui  déclare en être le président. D643/245
-Compte bancaire n° 51 13 598
-Avec  2 sous-comptes : en $ (840) et en € (978)
-Date d’ouverture : 17/08/2005
-l’ayant-droit économique du compte est Mr. Ibrahim Aboukhalil.
-le président a constitué un gage sur ce compte au bénéfice de la banque. D643/234, 232
-il a demandé une gestion prudente du compte.  D643/227

II. Fonctionnement du compte

Au crédit :
M.A Engineering a reçu des sociétés AHS 19, 173 millions € et 4,961 millions de $.
Le compte a été crédité de 3,5 millions d’€ provenant du « donneur d’ordre »
Au débit :
En contrepartie, M.A Engineering finance Menzies Aviation Group, Menzies Distribution pour environ 10 millions d’€, le compte Aboukhalil I & K pour 6,2 millions d’€, General Air Services SA (1,6 million d’€ et 800 000 $), Mamadou Pouye pour plus de 1,1 million €.

III. Analyse et questions éventuelles

AHS paie ses fournisseurs, notamment  le groupe John Menzies via la société M.A Engineering. Mais au passage le compte A I & K n’est pas oublié, celui dont Ibrahim Aboukhalil a fait un véritable compte personnel.
M.A Engineering redistribue  généreusement l’argent à son profit ou à celui de Karim Aboukhalil  (586 000 €).
Compte « Afriport SA » -D644-

I. L’ouverture du compte

-Le compte est ouvert au nom d’une société domiciliée au Luxembourg à la demande de Mr. Christian  Bühlmann et d’Alexandre Taskiran   en leur qualité d’administrateurs de la société. Ils sont tous les deux des collaborateurs de Mr. Van Lienden dirigeant du cabinet d’expertise comptable  et de commissariat aux comptes Trust Consult SA au Luxembourg.  D644/84.
Afriport SA est le holding de la société en joint-venture crée entre Fraport Ag (Frankfurt Airport Worldwifde Services) et la société allemande Contrac Flughafen  Konzessions Gmbh (fournisseur régulier du groupe BIBO) dans le but d’opérer le futur aéroport de Diass. -D644/64-
-Compte bancaire n° 5118123
-Date d’ouverture du compte: le 12/12/2006
-Avec un sous-compte en € (978)
-Les ayants-droit économiques désignés sont Mr. Ibrahim Aboukhalil, Karim Aboukhalil et Mamadou Pouye D644/198  et la société Fraport D644/200.
-une décharge de responsabilité et un gage ont  été signés au –profit de la banque. D644/194 – D644/192
-Mr. Bülmann a demandé une gestion prudente du compte. -D644/184- Les actionnaires  déclarés de la société sont Fraport AG Frankfurt Airport Services Worldwide (10% du capital) et la société Contrac Flughafen Konzessions Gmbh (90% du capital). D644/88

II. Fonctionnement du compte

Au crédit :
La société allemande de services aéroportuaires Contrac Gmbh est pratiquement la seule à faire créditer le compte AFRIPORT pour 1,7 million €.

Au débit :
Le principal bénéficiaire des paiements effectués à partir de ce compte est la société DAPORT pour un montant de 1,414 million €. (Ndlr, cette affaire fait l'objet d'une enquête du ministère public allemand.

III. Analyse et questions éventuelles

Les relevés bancaires traduisent le caractère récent de la création et du début des activités de la société : l’actionnaire fait une avance d’argent pour lancer les activités et payer le premier fournisseur de services  qui semble être en même temps un actionnaire".
Mercredi 7 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :
MOI FALLOU SENE !

MOI FALLOU SENE ! - 26/05/2018