Bataille de procédure autour de la Caisse d’avance : pourquoi les avocats français de Khalifa Sall attendent sur le banc


Au deuxième jour du procès de Khalifa Sall, les avocats français du maire de Dakar ne sont pas encore au front alors que la bataille de procédure fait rage entre la défense de l’édile de la capitale et les robes noires de l’Etat.

Jean-Pierre Mignard, Patrick Klugman, Christian Saint Palais et Pierre Stasi, sont les quatre avocats français, qui avaient écrit au juge Maguette Diop, pour prendre la défense du maire de Dakar. Ils sont des pénalistes réputés pour avoir géré des dossiers à fortes résonnances politico-médiatiques.

A coup sûr, ces derniers attendent que la bande à Me El Hadj Diouf épuise ses cartouches pour monter en première ligne en évoquant des éléments de jurisprudence. Cela, eu égard aux similitudes entre les législations française et sénégalaise.  
Mercredi 24 Janvier 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :