Arrestation de Assane Mbacké : Me El Hadj Diouf denonce la violation de l'article 111 du code électoral

Le délibéré du procès de Serigne Assane Mbacké est fixé pour le jeudi prochain. Jugé pour le saccage des bureaux de vote à Touba, il a été libéré hier en attendant le verdict. Un procès qui viole le code électoral en son article 111, selon l'avocat Me El Hadj Diouf.


Vendredi 18 Août 2017




Dans la même rubrique :