Arrestation d’Aïda Patra : L’Ocrtis voulait faire le buzz, selon l’avocat de l’animatrice


Arrestation d’Aïda Patra : L’Ocrtis voulait faire le buzz, selon l’avocat de l’animatrice
L'un des avocats d'Aïda Patra, Me Gaye a lourdement chargé l'Ocrtis lors du procès de l'animatrice. Selon l'avocat, l'Orctis avait besoin d'un coup de pub, car ayant un nouveau commissaire, c'est ce qui justifie l'arrestation de Sokhna Aïda Kane alias Patra et Marie Syriane Valérie. « Pour se faire un buzz, l'Orctis a besoin de se servir de la célèbre animatrice », a tonné l'avocat selon qui, « il n'y a pas d'éléments qui pourraient permettre au parquet de requérir à charge. Certes il y avait des résidus de drogue, mais qui le fumait ? On ne le sait pas ». Une plaidoirie qui a été suivie par le tribunal puisque Patra et Valérie ont bénéficié de la relaxe au bénéfice du doute.
Le Populaire
Mardi 17 Novembre 2015
Dakar actu




1.Posté par pap le 17/11/2015 11:27
C'EST VRAIMENT MALHEUREUX POUR NOTRE JUSTICE.
L'AVOCAT RECONNAIT QU'IL Y'AVAIT DES RESUDIS DE DROGUE ET SE DEMANDE QUI LA FUMAIT.
C'EST QUI MEME SI CE N'EST PATRA ET SA COPINE QUI ELLE MEME RECONNAIT ETRE FUMEUSE MAIS A ARRETE DEPUIS 2 MOIS. PLUS GRAVE PATRA NIE A LA BARRE D'IGNORER CE QUI SE TROUVAIT DANS LE PROCES VERBAL ET PCQ SIGNE DANS LA PRECIPITATION. DOMMAGE POUR LES FORCES DE L'ORDRE. LIGUEYE BA DEH GNOULENE DI TOROKHOL. MASSA MOUGNLENE SENEGAL DE NAFEKK.



Dans la même rubrique :
Drogba change de tête

Drogba change de tête - 16/12/2017