Après avoir remporté le prix Cheikhou Oumar Foutiyou Tall : Le fils de l'imam Alioune Badara Ndao accueilli chaleureusement à Kaolack


Après avoir remporté le prix Cheikhou Oumar Foutiyou Tall : Le fils de l'imam Alioune Badara Ndao accueilli chaleureusement à Kaolack
Moustapha Ndao, puisque c'est de lui qu'il s'agit, a été accueilli chaleureusement par sa famille basée à Touba Ndorong Extension (commune de Kaolack). En effet, le fils de l'imam Alioune Badara Ndao qui a remporté le concours de récital du Saint Coran organisé par la famille omariennne regroupant le Sénégal, le Mali, la Mauritanie et la Gambie, a reçu cet après-midi les hommages de ses parents, voisins, amis et sympathisants du Saloum.

"Je suis très content de l'accueil qui m'a été réservé. C'est aussi un sentiment de tristesse parce que cette distinction coïncide avec l'emprisonnement de mon père accusé arbitrairement pour apologie du terrorisme", a évoqué le lauréat, Moustapha Ndao. Et de préciser : " Tous les grands érudits ont fait l'objet de persécutions et d'invectives. Mon père est de nos jours la énième personne qui est victime de cabale politique, mais nous gardons espoir qu'il sera sauvé par le bon Dieu en dépit de ses souffrances en prison. ''

Prenant la parole, Abdoulaye Ndao le frère de l'imam Ndao de mentionner. :  "Aujourd'hui, les autorités doivent savoir que l'imam Ndao n'a rien fait. Force est de constater que son incarcération est injuste dans un pays dit démocratique. Et le prix que son fils vient de remporter montre à suffisance qu'il a toujours œuvré au service de l'islam et non pour le terrorisme. "

Rappelons que le prix porte le nom d'El hadji Oumar Tall, le grand résistant qui a lutté contre l'occupation occidentale.
Vendredi 2 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :