Apaiser le front social pour mieux se concentrer sur les réalisations du Président (Par Adama Diaw, Cojer Nationale)


L'électricité est en passe de mettre en mal les actions et réalisations du Président, Macky Sall, un an après son élection il est peut-être temps de poser les vrais débats sur la tension sociale.

2020 devrait être une année de référence dans notre jeune république et il est impératif de ne pas remettre en question les vrais problèmes des sénégalais Lambda. La hausse du prix de l'électricité ne serait jamais sans conséquences mais on a besoin de plus de soutient et aussi de plus de vérité vis à vis de nous politiques et aussi du peuple sénégalais. Le courant c'est moi, c'est vous et c'est tout un ensemble donc discutons et soyons honnêtes envers nous-mêmes car la santé, l'éducation et même le chômage des jeunes méritent aussi d'être porté comme revendications sociale.

Ce Sénégal ne se limite pas qu'à l'électricité donc on doit revoir nos priorités et accompagner dans la limite du possible nos autorités tout en ayant chacun nos propres opinions et visions de la gestion du pays. En espérant que le Président de la république puisse décrypter le message de ses propres citoyens, on fera nous dans la communication afin d'éclairer la lanterne des quelques sénégalais qui ont choisi de renouveler leur confiance à ce gouvernement. 2020 dois être un nouveau départ dans l'apaisement du front social, engageons des pourparlers sincères et mettons les sénégalais au cœur de nos politiques de développement.

 

Adama DIAW responsable APR Commune de GNITH
Mercredi 15 Janvier 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :