Ajournement de l’audition de Ousmane Sonko : les deux hypothèses qui motivent cette stratégie du leader de Pastef


Le député Ousmane Sonko qui a reçu hier une convocation du doyen des juges du premier cabinet Samba Sall, était au Tribunal de Dakar ce matin. Et selon les informations de Dakaractu, le leader du Pastef/Les Patriotes a demandé au Doyen des Juges, l'ajournement de son audition. Il devrait donc faire face au magistrat ce lundi.

La même source d’ajouter que l’article 101 lui permet cette demande acceptée par le Doyen des Juges.

Sans jouer au devin, nous pensons que la demande est motivée par deux hypothèses. La première est que le leader de Pastef qui a le vent en poupe, veut mieux se préparer et discuter de manière plus approfondie avec ses avocats sur le sujet. Pour rappel, ces derniers avaient été interdits aujourd’hui d’accès au bureau où se tenait l’audition. Ce qui avait entraîné une embrouille au niveau du Palais de Justice. Mais en renvoyant l’affaire à lundi, Sonko pourrait avec ses conseils se préparer à faire face aux nouvelles charges qui pèsent sur lui.

En effet, en plus de l’accusation de viol et menaces de mort dont il est accusé par Adji Sarr, il lui est désormais reproché les délits de provocation d'un mouvement insurrectionnel.

Le Doyen des Juges Samba Sall, qui a hérité du dossier, devrait même saisir officiellement le ministre de la Justice qui va, à son tour, saisir l’Assemblée nationale pour une nouvelle levée de l’immunité parlementaire de Ousmane Sonko.

La deuxième hypothèse pourrait être liée aux manifestations qui ont éclaté un peu partout sur le territoire national. Et là encore, la situation est favorable à Ousmane Sonko. En laissant la situation pourrir, le pays s'enfonce un peu plus vers le chaos, mettant la pression sur les autorités du pouvoir. Et le faig de différer l’audience à lundi avec le week-end qui s’annonce, les casseurs vont encore tenir tout le peuple en haleine, poussant les autorités à envisager une autre issue que de laisser l’ancien inspecteur des impôts et domaines dans un cachot.

 Deux hypothèses qui à tous égards sont des avantages pour la défense de Sonko. Les autorités l’ont-elles compris et prendront-elles les décisions idoines pour éviter aux sénégalais ce cycle de violence qui commence à trop durer ? Le mystère sera levé lundi...
Samedi 6 Mars 2021
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :