Affaire Alcaly Cissé : Me Assane Dioma Ndiaye réclame une protection diplomatique et consulaire


Affaire Alcaly Cissé : Me Assane Dioma Ndiaye réclame une protection diplomatique et consulaire
L’affaire Alcaly Cissé préoccupe le défenseur des droits de l’homme, Me Assane Dioma Ndiaye. Le président de la Ligue sénégalaise des droits de l’homme (Lsdh), en conférence de presse, a dénoncé le fait que l’ancien député soit jugé une seconde fois pour les mêmes faits. Me Ndiaye a peur que l’ex-parlementaire soit victime d’actes de torture en terre saoudienne. Pour éviter tout cela, le Sénégal doit accorder à Alcaly Cissé, "une protection diplomatique et consulaire", selon l'avocat. Il souhaite que les autorités agissent au nom d’un ressortissant sénégalais en difficulté. "C'est soit l'amputation, soit la décapitation. Il faut rappeler qu’en Arabie Saoudite, les crimes financiers sont punis comme dans la charia", alerte Me Assane Dioma Ndiaye.
Le droit de l’hommiste est convaincu que les craintes sont fondées, parce qu’il y a des risques réels pour Alcaly Cissé. Cet ancien député est poursuivi pour escroquerie portant sur plus de 2,5 milliards de francs CFA. Alcaly Cissé, qui avait été relaxé par la justice sénégalaise, avant d'être extradé du Maroc vers l’Arabie Saoudite, a été arrêté à l’aéroport de Casablanca en septembre 2012.  
Tout est parti d’une plainte pour escroquerie déposée au milieu des années 2000 par un homme d’affaires saoudien. A l’époque, Alcaly Cissé est député et militant du Parti démocratique sénégalais (Pds). Il sera déchu de son immunité parlementaire, et en 2008, la justice sénégalaise le reconnaît coupable d’escroquerie et le condamne à deux ans de prison, ce que l’ancien député contestera en faisant appel. En 2010, la troisième chambre d’accusation du tribunal de Dakar le relaxe...
Vendredi 2 Mars 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :
MOI FALLOU SENE !

MOI FALLOU SENE ! - 26/05/2018