Accident mortel à « Allou Kagne » : Le convoyeur du camion frigorifique apporte des précisions sur les circonstances et affirme avoir été victime de vol.


Le 29 octobre, vers 01 heure du matin, un accident d’une rare violence s’est produit à la sortie de Pout dans la zone communément appelée « Allou Kagne ». Un camion frigorifique en provenance de Rosso et un autocar de transport interurbain roulant dans le sens inverse sont entrés en collision. Et, au moins 16 personnes ont été tuées sur le coup. Un drame qui émeut tout un pays, eu égard au nombre de victimes. L’accident aurait été provoqué par le dépassement non autorisé du camion frigorifique qui roulait dans le sens Thiès-Dakar. Une version cependant contestée par le convoyeur du camion.
 
Au téléphone de Dakaractu, Kh. F. qui vient de sortir d’hôpital, indique que tout est parti de la manœuvre de deux véhicules « particuliers » qui se trouvaient derrière le camion frigorifique et l’autocar de transport, de part et d’autre.  « Le véhicule qui était derrière nous a tenté d’effectuer un doublage. Mais, quand il nous a dépassé, il s’est retrouvé nez à nez avec l’autocar. Le conducteur s’est ainsi arrêté. Et c’est pour ne pas le heurter de plein fouet que le chauffeur du camion a fait ce dépassement », confie Kh. F. qui était entre le chauffeur et l’apprenti-chauffeur au moment des faits.
Suite à cette collision, le bus a fait une sortie de route pour percuter un arbre sur le bas-côté. Tandis que le camion frigorifique s’est retrouvé dans le décor.
 
« Je voyais tout ce qui se passait. Et je puis vous assurer que le chauffeur du camion n’a pas fait d’infraction intentionnellement », jure notre interlocuteur qui s’en est sorti avec quelques égratignures. « C’est moi-même qui ai sorti le chauffeur du camion de son siège puisqu’il était un peu coincé. J’ai aussi coupé les fils pour éviter l’explosion de la voiture », ajoute Kh. F.
 
 
Quid du chauffeur et de son apprenti ? Il renseigne qu’ils sont actuellement à l’hôpital régional de Thiès où ils sont pris en charge. Leurs jours ne sont pas en danger. À la question de savoir s’il ne fait pas l’objet de poursuite, Kh. F. indique que c’est plutôt le chauffeur du camion qui est dans le viseur de la gendarmerie. Laquelle attend, sans doute, la sortie d’hôpital pour le placer en garde en vue.
 
Le convoyeur du camion-frigorifique affirme, également, avoir été victime d’un vol à l’occasion de cet accident. Kh. Fall dit avoir perdu un Iphone 11 et 800 000 francs. Il soupçonne un badaud d’avoir subtilisé le téléphone de marque, après l’accident.
Vendredi 30 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :