2023 est l'année qui a connu le plus grand nombre de conflits armés dans le monde depuis 1946, selon une étude


Une étude norvégienne publiée à la date du 10 juin 2024, souligne que l'année 2023 est la période ayant connu le plus grand nombre de conflits armés depuis 1946, et ceci même en dépit d'une réduction du nombre d'états touchés par les guerres. 

2023 est définitivement une année mémorable, et pas pour les meilleurs. Déjà reconnu comme étant la période la plus chaude jamais enregistrée selon les données du service européen Copernicus sur le changement climatique (C3S), c'est dorénavant une étude norvégienne qui lui attribue un autre défaut davantage moins flatteur. 

D'après l'Institut de recherche sur la paix d'Oslo (Prio), l'année dernière, 59 conflits armés ont été recensés dans le monde, dont 28 en Afrique. "Le niveau de violence mondiale n'a jamais été aussi élevé depuis la guerre froide", a déclaré Siri Aas Rustad, chercheur au Prio et auteur principal de l'étude, qui évalue les tendances de la guerre entre 1946 et 2023.

 Cependant, l'étude indique également une baisse du nombre de pays touchés par les conflits armés, passant de 39 en 2022 à 34. À côté de cela s'observe aussi une diminution du nombre de personnes tuées au combat atteignant qu'environ 122 000, selon les données recueillies par l'université d'Uppsala en Suède auprès d'organisations internationales et d'ONG. Ces chiffres sont toutefois les troisièmes plus élevés depuis 1989, en raison notamment de l'invasion russe en 

Ukraine et du conflit à Gaza entre Israël et le Hamas, le mouvement islamiste palestinien.

L'institut justifie cette augmentation due à la propagation de l'État islamique, un groupe djihadiste, en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient, et à l'implication croissante d'acteurs non étatiques, tels que les djihadistes de Jama'at Nusrat al-Islam Wal-Muslimin, qui se décrivent comme la branche officielle d'Al-Qaïda au Mali. "Cette évolution complique la tâche des autres acteurs, tels que les groupes humanitaires ou les ONG, qui cherchent à améliorer la vie des autres", a déclaré monsieur Rustad.

Après l'Afrique, les régions du monde les plus touchées par les conflits armés sont l'Asie (17), le Moyen-Orient (10), l'Europe (3) et les Amériques (1). 

 
Mercredi 12 Juin 2024
Chancelle



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :