Viol suivi de grossesse de la Miss Sénégal 2020 : Adji Sarr sort du bois en demandant à l’État de prendre ses responsabilités et aux forces vives de se prononcer


Fatima Dionne, la Miss Sénégal de 2020 a été victime de viol suivi de grossesse. Cela en marge de sa consécration chahutée. Cette information qui a été ébruitée par sa maman alors que la jeune fille a mis au monde depuis cinq mois un enfant issu de ce viol, a ému tout le Sénégal. Et les propos tenus par la Présidente du Comité Miss Sénégal ont donné une dimension plus grave à cette affaire. Si les soutiens fusent de toutes parts pour demander justice pour la jeune fille de 22 ans, une autre fille qui aurait subi le même sort, est sortie de l’ombre pour demander justice. 
Adji Sarr, présumée victime de Ousmane Sonko, dans une courte vidéo, a regretté que « ceux qui doivent nous (ndlr : victimes de viol) protéger soient ceux qui nous violentent ». Indiquant connaître « bien la situation que vit Fatima Dionne », la protégée de Me El hadj Diouf « a demandé à l’État de prendre ces responsabilités pour cette fois ». Elle a fini par demander à « toutes les forces vives de hausser la voix pour que pareille situation ne se reproduise plus ».  
Dimanche 21 Novembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :